:: Accueil du site > Climat, si on nous mentait !
 
Section: [ X Sciences ] :: Publié le 8 avril 2007 Terre pollution conspirations

Climat, si on nous mentait !

POLÉMIQUE

Tandis que les Chambres réunies débattent à Berne le réchauffement de la planète, un documentaire conteste que l’homme en soit responsable. Tempête chez les scientifiques.

POLLUTION : Certaines voix discordantes dans les milieux scientifiques s’insurgent contre la culpabilisation à outrance. L’activité de l’homme ne saurait être seule responsable du réchauffement climatique. Une thèse qui provoque un tollé.

« Arnaque, escroquerie, désinformation, charlatan, chasse aux sorcières et autres noms d’oiseaux. » Non, il ne s’agit pas d’un préau d’école avec des échanges vifs entre enfants turbulents. Ces accusations émanent des milieux scientifiques qui se livrent à une guerre des tranchées. Quelle est la raison de ces attaques ? L’homme est-il oui ou non le grand responsable du réchauffement climatique ? Dans sa très grande majorité, la communauté scientifique a tranché. En témoigne, le dernier rapport de l’IPCC (en français GIEC, groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) qui a publié au début de l’année des conclusions qui ne laissent plus de place au doute.

Pour les plus septiques , je les invitent a lire les dossiers de cette rubrique : Terre pollution avant de dire que se film est un hoax ou n’importe quoi !

[* « Le réchauffement est un mythe »*]

Mais il en fallait plus pour calmer les ardeurs de ceux qui, au sein de la communauté scientifique, refusent cet unanimisme. Un récent documentaire de la chaîne TV anglaise Channel Four intitulé « La grande escroquerie du réchauffement global » a relancé le débat. Depuis lors, les politiques se sont aussi emparés du dossier. Le président tchèque, Vaclav Klaus, vient ainsi de déclarer que « le réchauffement est un mythe ».

En France, la querelle a pris un côté passionnel après la publication dans Le Monde , le 2 février dernier, d’un article d’un physicien intitulé « Pas de certitude scientifique sur le climat ». Pour son auteur Serge Galam, joint à Paris, « on a presque voulu me brûler en place publique. Qu’ai-je dit ? Je mets en doute la certitude de la culpabilité humaine. Car il est dangereux de dire que l’on a cette certitude scientifique, on n’a pas la preuve. Il faut continuer à chercher, à explorer d’autres voies. Etre sûr que l’on n’a pas oublié un paramètre. En mettant en cause notre mode de vie, on veut casser notre développement. Il y a là un aspect sacrificiel qui me semble dangereux. »

D’autres scientifiques vont dans le même sens. A l’instar de Nigel Calder, ex-patron de la revue The Scientist : « Quand les journalistes et les politiciens déclarent que l’étude du réchauffement climatique est établie, ils montrent une regrettable ignorance du fonctionnement de la science. »

En Suisse aussi, certains scientifiques continuent, d’une manière plus nuancée il est vrai, à faire part de leurs interrogations. Comme Jacques-André Hertig, chargé de cours à l’EPFL. « Non, le débat sur le climat n’est pas clos. C’est un domaine compliqué, on ne peut pas entrer dans ce débat sans pas mal de précautions. Je suis d’accord à 99% avec le premier rapport scientifique de l’IPCC. L’IPCC a montré que l’on ne peut pas expliquer les augmentations de température sans cette augmentation de CO2 dans l’atmosphère. Mais le débat est cependant encore ouvert, il existe encore, par exemple, des points d’interrogation sur la réaction de la Terre aux rayonnements solaires. La Terre pourrait réagir plus qu’on ne le croit aux rayonnements. Si on vous dit, le CO2 est le seul responsable du réchauffement. En tout cas pas. Mais le CO2 joue un rôle. »


C’est une arnaque

Du côté des climatologues qui, très majoritairement épousent la ligne de l’IPCC, on réplique point par point. Pour la climatologue Martine Rebetez, l’émission de Chanel Four est « profondément malhonnête. C’est une arnaque. C’est de la désinformation. Les graphiques des courbes de température ont été tronqués. Et les causes avancées pour le réchauffement dans l’émission ont été réglées au cours de ces dix dernières années. Dans cette émission, on a interviewé des scientifiques mais leurs propos ont été coupés et orientés. Beaucoup se sont plaints sur internet ».

Sur le fond du problème, Martine Rebetez réfute les arguments des scientifiques sceptiques. « On a réussi à évaluer l’ensemble des causes du réchauffement. L’homme est responsable à 90% de ce réchauffement, il y a une confiance supérieure à 90% pour attribuer ces causes à l’homme. Quant aux causes naturelles, on a réussi à l’évaluer, on peut affirmer que c’est environ 10% du réchauffement. On n’est pas stupide au point d’ignorer ces causes-là. »

Manifestement, du côté des scientifiques, la hache de guerre n’est pas encore enterrée.

Le documentaire qui provoque le scandale

Le documentaire The Great Global Warming Swindle (en français : La grande arnaque du réchauffement climatique) n’a pas fini de faire parler de lui. Diffusé le 8 mars dernier sur la chaîne privée britannique Channel Four, il a suscité une avalanche de critiques, des plaintes de téléspectateurs et la réaction outrée d’une partie de la communauté scientifique.

La raison de cet émoi ? L’émission TV conteste le lien entre production de CO2 et réchauffement de la planète. Interviewant les professeurs de laboratoires reconnus, de l’Institut Pasteur au MIT, en passant par l’International Artic research Center, Martin Durkin, réalisateur controversé du brûlot, remet en cause le rôle de l’homme dans la hausse actuelle des températures. Il soutient la thèse d’une corrélation avec l’activité du soleil.

Le documentaire tente au passage de discréditer le travail du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) qui a récemment conclu, à Paris, à l’impact de l’homme sur le climat. Un certain nombre des « 2000 meilleurs scientifiques » présents dans ce groupe n’auraient eu droit à leur ticket d’entrée que grâce à leur soutien connu pour la cause commune.

Message politique

La démonstration est rondement menée et débouche sur un vrai message politique : la cause environnementaliste serait un danger pour les pays en voie de développement, où l’on voudrait imposer des énergies renouvelables, alors qu’au contraire, ce sont les sources d’énergies qui ont permis le boom industriel du monde occidental – charbon, pétrole – qui peuvent seules les élever économiquement.

Au passage, Durkin condamne le travail des « journalistes environnementaux » qui exagèrent toujours leur propos pour mieux assurer leur pitance.

Le documentaire, disponible sur internet, a provoqué l’ire de la communauté scientifique visée qui voit l’œuvre d’adversaires forcenés et partiaux. Certains condamnent un déni environnemental. Channel Four a promis la tenue d’un débat filmé où les deux parties pourront échanger leurs arguments.

La grande arnaque du réchauffement climatique
Le documentaire The Great Global Warming Swindle (en français : La grande arnaque du réchauffement climatique) n’a pas fini de faire parler de lui. Diffusé le 8 mars dernier sur la chaîne privée britannique Channel Four, il a suscité une avalanche de critiques, des plaintes de téléspectateurs et la réaction outrée d’une partie de la communauté scientifique.

Mise à jour du 08/04/07 de l’article : [ TERRE ] ...Planète en danger ! (3. magnétisme & dépolarisation.)



Sur le Web: Film sur le réchauffement global

Répondre à cette brève

[ Forum ] de la breve

4 Messages de forum

  • http://www.scientox.net/defaut-gravatar.gif

    Climat, si on nous mentait !

    9 avril 2007 19:35, par Krull

    Bien sur que c’est le soleil ! qui en doute ?

    a savoir aussi :

    Le principal gaz à effet de serre est le dioxyde de carbone produit principalement par les entreprises et par les véhicules. Ces derniers sont responsables de 10 à 12% de l’émission total des gaz à effet de serre. Cependant, le potentiel de réchauffement global du dioxyde de carbone est bien inférieur à celui du méthane à savoir 1 contre 22. D’autres gaz sont encore plus dangereux mais leur quantité est très faiblement produite. Le gaz le plus dangereux en proportion/temps est le méthane. Il faut savoir que le taux de méthane a augmenté de 150 % en 2 siècles et comme nous l’avons vu, le méthane à le potentiel de réchauffer 22 fois plus l’atmosphère que le dioxyde de carbone car il peut absorber 22 fois plus de rayonnement solaire que ce dernier.

    Le domaine qui produit le plus de méthane est bien entendu l’agriculture liée à l’élevage. En effet, l’aérophagie des bovidés est responsable d’une grande production de méthane. L’exploitation de l’élevage bovin en général, émet près de 20 % des gaz à effet de serre de la Terre. Si on ne tient compte que du méthane, l’élevage contribuerait à 37% de l’émission globale de ce gaz à l’échelle de la planète.

    Répondre à ce message

  • http://www.scientox.net/defaut-gravatar.gif

    Climat, si on nous mentait !

    6 février 2008 02:50, par Selwin

    J’ai eu du mal à ecrire ce petit message qui n’a rien de scientifique mais bon je me lance…

    Sur certain site, on parle d’une religion, d’une croyance mondiale où il y aura un “eveil” de la population pour bientôt et bien d’autre chose aussi (site non sectaire). Pour info, je ne suis pas croyant du tout et je ne vous cache pas que c’est sur les sites qui parlent de 2012, j’ai ce genre de lecture car j’aime bien tout simplement. Ce qui m’amuse c’est d’essayer de trouver des relations entre science, religion, mytologie, histoire, astrologie, croyance, … (j’ai un esprit assez logique et rêveur a la fois :) ). Mais je ne peux m’empecher de faire le lien avec le rechauffement mondial comme nouvelle croyance cela se rejoind.

    Alors quoi penser, OUI il faut faire quelque chose pour notre nature et OUI il faut ouvrir les yeux aux gens sur le capitalisme. Car ceux qui vont s’enrichir sur les nouvelles technologies ca sera toujours les memes et on sera toujours les pigeons payeurs. Avez vous deja entendu un gouvenement ou une industrie qui payerait toutes ses nouvelles technologies pour notre nature. Moi pas ou bien en partie car en belgique pour avoir les aides les conditions sont telles qu’il faut etre presque chomeur et les presque chomeur n’ont pas les moyens… Rien que de simple panneau solaire c’est 10.000€, et 8 mois de salaire donc pour vous les payer faudra faire un pret, et qui dit pret dit taux d’interet. Donc sans vraiment faire un calcul precis vous etes a nouveau parti avec un pret sur 4ans à 250€/mois et la vous comntribuer a nouveau a la richesse des banques au capitalisme(*) en plus de contribuer aux taxes du pays lors de l’intalation et de l’entretien (TVA et autres).

    Les données scientifique sont surement juste mais tous ce show autour est pour endoctirmner les gens a investir dans des nouvelles technologies. Se sentir responsable et se dire je fait quelque chose pour mes petits enfants et flatter son ego. Autre chose ce genre de discours vient en meme temps que le developpement de la Chine et de certains pays, (*)tout comme l’instabilitée des bourses.

    Une chouette lecture aussi, qu’elle soit vrai ou fause, s’est sur le controle du climat. Je vous invite aussi a regarder les anciens reportages et certain post afin d’avoir une penssée plus ouverte sur notre monde.

    Sur mes lectures basé sur 2012, si vous lisez beaucoup, vous trouverez pas mal de coincidences. Et si comme moi vous lisez ce genre de lecture, ne croyer pas forcement tous ce qu’on vous dit. Faite vous votre propre analyse.

    Pour conclure, je sais, c’est des paroles mais à quand un mouvement de population qui demanderait ses nouvelles technologie, gratuite pour tous. La on fera quelque chose pour notre planete.

    Répondre à ce message

  • http://www.scientox.net/defaut-gravatar.gif

    Climat, si on nous mentait !

    6 février 2008 21:05, par Dugo

    Bonsoir à tous ! Pour ma part, et cela ne tient qu’a moi, les variations climatiques sont liées au déséquilibre de notre planéte. Un déséquilibre de masse. Quand je vois que l’on déplace des montagnes, craient des iles artificielles et des villes pleines de bétons, il est facile de comprendre que des masses se déplacent à la surface de la terre. Et bien prenez un ballon en rotation sur lui méme et déplacez une masse. Le ballon ne tourne plus rond ! Ce qui explique que, là où il faisait froid et bien maintenant, il fait des fois un peu chaud et bien évidement, l’inverse...C’ pas logique ?.... Cela confirmerais alors, qu’une fois de plus on se fou de nous ... Mon dieu, ou va-t-on ???

    Répondre à ce message

    • http://www.scientox.net/defaut-gravatar.gif

      Climat, si on nous mentait !

      9 février 2008 22:13, par Selwin

      C’est aussi une bonne facon de voir la chose... pas mal !!! à refléchir.

      maintenant est que la terre tourne vraiment sur un axe central en équilibre de ses terres ou plutot sous l’influence des differentes planettes dont la lune ??? moi je sais pas répondre à ca...

      Mais une chose est sur et tu l’as dit, tout ses biotopes modifiés ne vont rien arranger sur l’équilibre de la terre. Et si on sais faire quelque chose pour conserver l’air qu’on respire... ca ne serait pas un mal quand meme. Mai est-ce vraiment à nous de payer tout ca ???

      Répondre à ce message



 
recherche avancee

4 commentaires

Dernieres Breves / News