:: Accueil du site > Nuage de Tchernobyl - Nicolas Sarkozy doit s'expliquer
 
Section: [ Divers -X ] :: Publié le 5 avril 2007 conspirations Politique

Nuage de Tchernobyl - Nicolas Sarkozy doit s'expliquer

Le Réseau "Sortir du nucléaire" demande à Nicolas Sarkozy de s’expliquer sur son inaction à propos des conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France et sur sa part de responsabilité dans le mensonge d’Etat qui a été mis en œuvre à cette occasion et par la suite.

En effet, en 1987, quelques mois à peine après la catastrophe de Tchernobyl et la contamination de la France, M. Sarkozy était Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l’Intérieur.

Est-il possible qu’il n’ait pas eu à travailler sur les conséquences du passage du nuage de Tchernobyl sur la France ?

M. Sarkozy, qui prétend dire toutes les vérités et briser tous les tabous, ne s’est-il pas de lui-même posé des questions ? N’a-t-il pas entendu parler du nuage de Tchernobyl ?

Quelques années plus tard, M. Sarkozy a occupé le poste de ministre de l’Intérieur de mai 2002 à mars 2004, puis en 2005 et 2006.

Il a donc eu largement l’occasion d’entrer en possession de toutes les informations sur le nuage de Tchernobyl et de les rendre publiques. Il n’en a rien fait.

Une telle mise au point est d’autant plus nécessaire que M Sarkozy s’est révélé être un infatigable promoteur de l’industrie nucléaire, que ce soit lors de son passage au ministère de l’économie (2004-2005) ou lors de diverses interventions en tant que Président de l’UMP.

Comme par hasard, cet épisode de la carrière de M. Sarkozy ne figure pas dans ses biographies officielles 

Par contre, on en trouve trace ici :

-  www.lexpress.fr/...

extrait de la page lexpress.fr :

Carrière

Carr. : Chargé de travaux dirigés à la Faculté de droit de Paris X-Nanterre (1981-82), Avocat à la cour, Associé du bâtonnier de l’ordre des avocats de Paris (1981-87), Associé du cabinet Leibovici Claude Sarkozy (1987) ; Conseiller municipal (1977-83), Maire (1983-2002), Adjoint au maire (depuis 2002) de Neuilly-sur-Seine, Membre (1985-88 et depuis 2004), Membre du bureau et Vice-président (1985-88), Président (depuis 2004) du Conseil général des Hauts-de-Seine, Conseiller régional d´Ile-de-France (1983-88), [*Chargé de mission pour la lutte contre les risques chimiques et radiologiques au ministère de l´Intérieur (1987)*]  ; élu Député des Hauts-de-Seine le 5 juin 1988, réélu le 21 mars 1993, inscrit au groupe du Rassemblement pour la République (RPR), cède son siège à Charles Ceccaldi-Raynaud (1993), Ministre du Budget (1993-95), Porte-parole du gouvernement (1993-95), chargé d’exercer les fonctions du Ministre de la Communication (1994), élu à nouveau le 25 septembre 1995 Député des Hauts-de-Seine, réélu le 25 mai 1997 puis le 9 juin 2002, inscrit au groupe de l’Union pour la majorité présidentielle (UMP), cède son siège à Joëlle Ceccaldi-Raynaud (2002), Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité intérieure et des Libertés locales (2002-04), Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (2004), élu à nouveau le 13 mars 2005 Député des Hauts-de-Seine, inscrit au groupe de l’UMP ; élu le 13 juin 1999 au Parlement européen (liste l’Union pour l’Europe), cède son siège à Brice Hortefeux ; au RPR : Membre du comité central (1977), Délégué national des jeunes (1978-79), Président du Comité national des jeunes de soutien à Jacques Chirac (candidat à la présidence de la République) (1981), Secrétaire national, chargé de l’animation, formation et jeunesse (1988-90), Secrétaire général adjoint (1990-93), Membre du bureau politique (1995), Coordonnateur de la direction collégiale et Porte parole (1997-98), Secrétaire général puis Président par intérim du RPR (1998-99), Président du comité départemental des Hauts-de-Seine (2000) ; Président de l’UMP (Union pour la majorité présidentielle devenue Union pour un mouvement populaire) (depuis 2004) ; Administrateur de l’Etablissement public pour l’aménagement de La Défense (Epad) (depuis 2004).

Source/auteur : Réseau "Sortir du nucléaire", Fédération de 720 associations. Communiqué - mercredi 26 avril 2006



Répondre à cette brève

[ Forum ] de la breve

1 Message

  • http://www.scientox.net/defaut-gravatar.gif

    Nuage de Tchernobyl - Nicolas Sarkozy doit s’expliquer

    4 août 2008 00:42, par fredo

    Bonjour,

    Déjà en 2005, les agents CGT exprimaient leur inquiétudes sur la sécurité nucléaire. http://www.edf-gdf-loire-cgt.com/mo...

    Depuis des années la course à la rentabilité a conduit à la sous-traitance à l’excès. Les fuites du Tricatin sont inadmissibles. Mais messieurs les anti-nucléaires, prenez garde de tuer le nucléaire civil d’état pour vous faire refiler le nucléaire privé dont le patron de SUEZ (grand ami de Nicolas) rève avec un 2° EPR confié à GDF-SUEZ privatisé à cette fin.

    Luttez avec la CGT pour un nucléaire propre contrôlé par les peuples, amicalement, Fredo.

    Voir en ligne : EDF GDF LOIRE CGT

    Répondre à ce message



 
recherche avancee

Dernieres Breves / News