:: Accueil du site > [ X-Files ] > [ Dossier Chilbolton ]

( Enquete CropStory )

[ Dossier Chilbolton ]

(*Dossier en cours*)

Publié le 4 septembre 2003 - Modifié le dimanche 8 mai 2005 :: 5829 visites robots/humains. ( Popularité: 35)

ScientoX

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression syndiquer le forum 1 réaction

- Le Crop Circle de Chilbolton
- Pourquoi La piste Solaire/Stellaire ?
- Rapport scientifique concernant trois formations en Grande Bretagne : Milk Hill et Chilbolton « visage » et « code »

Ces nouvelles figures découvertes près du radio télescope de Chilbolton, à côté de Wherwell, dans le Hampshire le 17 Août 2001, ne peuvent que laisser perplexes.

photo

Le Crop Circle de Chilbolton

(On remarque le radio télescope à droite en bas de la photo, et les deux figures dans le champ à gauche). Même s’il s’agit d’intox ou d’expériences faites par exemple par l’armée pour tester de nouvelles technologies ?

- Si le message codé est dirigé en direction de la parabole du radiotélescope, le visage pixellisé lui, est tourné en direction des bureaux.

- Le 16 Novembre 1974, un schéma digital encodé avait été émis par le radio télescope d’Arecibo à Puerto Rico. D’une puissance de 20 trillards de watts, l’émission omnidirectionnelle fut dirigée grossièrement en direction de la Voie Lactée à environ 20 000 années lumière. La réponse, si elle devait arriver, était attendue 40 000 ans après.

- Mais le 17 Août 2001, deux images se révèlent sur un champ à proximité d’un radio télescope ! L’image reproduit le schéma émis et la face humanoïde semble suggérer que l’émissaire délivre son identité et sa signature.

(pour mémoire, je vous donne l’original.)

JPEG - 86.8 ko
Schema
Le schéma originel était composé de 1679 (23 x 73) caractères arrangés selon le système binaire.

- Du bas vers le haut, le message indiquait le diamètre du télescope, le télescope d’Aricebo, notre système solaire, la population mondiale avec 4.8 milliards d’hommes recensés en 74, la double hélice de l’ADN, avec son nombre de nucléotides, les formules des sucres et les bases des nucléotides de l’ADN, les nombres atomiques pour H, C, O, P, et les nombres décimaux de 1 à 10.
- La réponse transcrite sur le crop circle y rajoute la silice, 12 milliards d’hommes, la taille de la silhouette humaine passe de 1m76 à environ 1m20 mais avec une tête plus importante en proportion. Ça renifle le "petit gris"...

- Vous avez tout de suite compris, le message d’arecibo se trouve cropcircle"lisé", et beaucoup en ont parlé.
- Ce qui explique le déferlement d’idée, et si on y ajoute un visage très proche de celui de mars comme beaucoup se sont aimé à le penser.
- Ce message est La première émission radioélectrique visant ouvertement une civilisation extraterrestre fut effectuée le 16 Novembre 1974 avec l’antenne fixe de 300m de diamètre de l’observatoire radio astronomique d’Arecibo installée à Puerto Rico. Le message binaire mis au point par Frank Drake et son équipe fut envoyé vers l’amas globulaire Messier 13 en 169 secondes. Il fut émis avec une puissance de 450 kW à 12.6 cm de longueur d’onde. Cet amas contient uniquement des étoiles âgées, autour desquelles peut-être nous trouverons aussi des civilisations avancées. Situé dans la constellation d’Hercule, il contient 1 million d’étoiles dont certaines ne sont séparées que de 0.5 a.l. l’une de l’autre. Notre chance y est donc plus élevée que notre message soit capté par l’un ou l’autre soleil. Mais cet amas se situe à environ 25000 a.l., ce qui signifie que si nous recevons une réponse, nous ne devons pas l’attendre avant 50000 ans
- Or certains pensent que les extra terrestre nous ont répondu avec ces fameux dessins !

Pourrait-il y avoir une relation entre ces 2 crop circles ? Plusieurs indices mènent vers le soleil et les étoiles :
- le crop (1) est apparu vers le 13 août 2000 à côté d’un radiotélescope (Chilbolton), juste avant le flippe solaire (inversement des pôles magnétiques) et juste avant la tache NOAA 9196 septembre 2000.

- Le crop (2) est apparu à coté du même radiotélescope un an plus tard vers le 20 août en 2001.

Le message radio original, appelé le message radio d’Arecibo, à été expédié vers le centre galactique par le radiotélescope de Nançay, un spécialiste du soleil situé en Sologne, en France, non loin de la Beauce.

François Biraud, directeur de recherches au CNRS en 1988, avait mis sur pied des sessions du programme SETI à Nançay.
RAPPEL : Le symbole du radiotélescope, émetteur du message original, à été remplacé par cette représentation

- Dans quelles directions avons nous expédié le fameux message binaire "Arecibo" ?

- 1974
Le message d’Arecibo est parti en direction de l’amas globulaire M13 le plus brillant de l’hémisphère boréal . M13 est situé dans la grande Constellation d’Hercule et se trouve à environ 25 000 Années lumières de nous . Cette Constellation est constituée d’une centaine de milliers d’étoiles regroupées en une boule serrée d’environ 170 année lumière de diamètre. Le radiotélescope émetteur est bien entendu celui d’Arecibo.
(Environ 150 amas globulaires sont répartis autour de notre galaxie (dans le halo sphérique) - Ils se seraient constitués avant la formation de la Voie Lactée sources)

- 1987
L’expérience d’Arecibo a été renouvelée avec le radiotélescope de Nançay http://www.obs-nancay.fr/ localisé en SOLOGNE, à 150 kilomètres de PARIS.
Cette fois le message terrien a pris la direction du centre galactique de la voie lactée (le bulbe, une pépinières d’étoiles anciennes) qui se trouve à 28 000 - 30 000 années lumière de la terre.
Sources : http://quidfrance.com et Sciences &Avenir n°501 -Novembre 1988


JPEG - 19.4 ko
photo
En Août 2001, le radio-héliographe de Nançay obtient pour la première fois une cartographie radio d’une éjection de masse dans la couronne du Soleil.

- 

Pourquoi La piste Solaire/Stellaire ?

Le radiotélescope de Nançay, émetteur de ce fameux message binaire Arecibo, est précisément le seul instrument au monde à cartographier de façon régulière la couronne solaire à des altitudes correspondant aux régions que les particules énergétiques et les éjections de masse coronales doivent traverser sur leur chemin vers l’espace interplanétaire.

Ses observations intervenant dans tous les problèmes évoqués par le site http://www.obs-nancay.fr/
le radio héliographe de Nançay est impliqué dans toutes les missions solaires et interplanétaires.
Sur cette page nous retrouvons les grandes questions solaires d’aujourd’hui . http://www.obs-nancay.fr/html_fr/rh...

- Extrait :
- Comment le champ magnétique structure t’il l’atmosphère solaire et l’espace interplanétaire ?

- Pourquoi la couronne est elle plus chaude que les couches sous jacentes ?
- Comment se crée un vent solaire, flot permanent d’électrons et d’ions énergétiques s’échappant de la couronne si rapidement ?
- Quel processus créent les instabilités, les bouffées de rayonnement et de particules énergétique, les éjections de masse dont l’arrivée au niveau de la terre perturbe sa haute atmosphère et son champ magnétique ?
- Quels sont les processus de convention et de transport d’énergie dans le plasma solaire ?

- Petite Comparaison visuelle entre cette cartographie et le crop du 14 août 2000.

- Vous pouvez aller voir cette image cette page : http://www.obspm.fr/actual/nouvelle...

- Nançay , informations complémentaires sur le radio télescope.

- Observatoire de Paris-Meudon http://www.obspm.fr/actual/nouvelle...
- Extrait :
C’est une première, obtenue grâce au radio-héliographe de Nançay : une éjection de masse coronale (appelée CME, Coronal Mass Éjection) et la bulle en expansion rapide qu’elle forme autour du Soleil, a été cartographiée en ondes radio (fig. 1), apportant une bien meilleure compréhension des phénomènes associés à ces orages de notre étoile, qui perturbent tout le milieu interplanétaire.

Jusqu’à présent, les CME n’étaient photographiées à de grandes distances du soleil qu’en visible et UV, essentiellement dans l’espace. Cette première image dans le domaine radio apporte aujourd’hui un éclairage nouveau sur ces éjections violentes de matière et leurs relations avec les éruptions solaires, les particules très énergétiques éjectées, et les émissions radioélectriques...

(Nançay est un site d’implantation de la station de radioastronomie de l’observatoire de PARIS)
La station de radioastronomie de Nançay, établie en 1953, est un vaste site disposant de nombreux équipements. Les émissions radio du Soleil sont observées à l’aide d’un radiohéliographe, instrument multicanaux destiné aux observations spectrales du Soleil en radio, et de télescopes permettant de surveiller l’activité solaire. Un dispositif spécial est utilisé pour observer le Soleil et la planète Jupiter à des longueurs d’ondes comprises entre 3 et 300 mètres. Le plus grand radiotélescope du site est unique en son genre : il est composé de deux immenses surfaces réfléchissantes, une plate et une concave, placées l’une en face de l’autre. Le miroir plan comprend dix panneaux de 20 x 40 mètres chacun, qui peuvent tourner autour d’un axe horizontal. Le miroir concave mesure 300 mètres de long et 35 mètres de haut. Le miroir plan réfléchit les signaux radio sur le miroir concave, à partir duquel ils sont transmis à un foyer et collectés par des récepteurs montés sur une cabine mobile. Ce télescope est notamment utilisé pour l’étude de l’émission à 21 cm de l’hydrogène neutre et de l’émission de la molécule d’hydroxyle (OH). (Sources : Logiciel REDSHIFT3 - ALSYD Multimedia)
Tout comme ce radio télescope français de Nançay, participent à l’écoute à grande échelle de l’univers (programme SETI) : US - Argentine - Australie - Espagne (Sources : CIEL ET ASTRONOMIE PASSION -MICHEL MARCELIN - HACHETTE . page 166 )
Quelques recherches de signaux extra-terrestres d’origine artificielle ont été faites dans les domaines optiques infrarouge ou ultraviolet, mais la quasi totalité dans le domaine radioélectrique. Au totale une quarantaine de radio télescope ont été utilisés. Malgré certaine propositions, comme le projet américain Cyclops (réseau de 1500 radiotélescope de 100 m de diamètre), aucun instrument n’a été construit spécialement dans ce but. On peut évaluer la durée totales d’écoute entre 50 000 et 70 000 heures. Une dizaine de pays y ont participer, mais la majorité des recherches ont été effectués aux états Unies et en Russie. En France le grand radio télescope de Nançay (Cher) a travailler en coopération avec celui d’Arecibo ? à Porto -Rico, de 1981 à 1990. Les écoutes dont la durée cumulée à été de 700 heures, ont concerner 344 étoiles. (Sources : Le Grand livre du ciel - Bordas)


The Language of Technology

During his presentation, Osborn shows how various crop circles represent common building block components such as the core technology behind our common microwave ovens. Then over time, these known components are merged within ever-more complex glyphs representing more complex technologies. These are technologies Osborn suggests that we do not already posses, and the most sophisticated and useful alien technology gifted to mankind is the August 13, 2000 formation next to the Chilbolton Radio Telescope, near Andover, Hampshire as reported by the Crop Circle Connector.
- Crop Circle Connector, September 27, 2000 Chilbolton Radio Telescope, nr Andover, Hampshire. Reported 13th August.
- The formation is located directly in the opposite field to the Radio Telescope, it is quite an eerie feeling to be standing in this huge formation, with the dish always in the corner of your eye.
- The design is simply enormous, but from the air, you can quite clearly see that the Circlemakers have incorporated the dish into the design.
- The Circlemakers must have intended for the design to mimic the telescope, probably trying to tell us this form of data, is important in some way ? Who knows, but it was well worth the visit !
What is clear in the Crop Circle Connector report is that the researchers sensed important data in the glyph, but simply could not fathom it. Osborn, on the other hand, did and according to his findings, the August 13, 2000 formation next to the Chilbolton Radio Telescope in England is a culmination of several previous formations and that it offers a complete schematic for a power energy generation device calls an H20 Magnetron. A device, which according to him can be used to power turbine engines to generate unlimited amounts of free, renewable energy. Before you blow off his conclusion, you really need to see the video and watch as he walks you through a building-block progression of formations to this singular conclusion. (That is, if your knee-jerk cynicism will let you.)
That being said, is the August 13, 2000 formation next to the Chilbolton Radio Telescope really a schematic for an incredible extraterrestrial free energy device ? In all honesty, I do not know because I’m not an engineer, however I’d like to have a few of them watch the video and decide for themselves. Setting the feasibly of alien technology aside for a moment, it is patently obvious that Osborn does make a clear and compelling case for the use of crop circle formations as communication in the technological and astronomical sense.
Also, here is where I found something missing in Osborn’s presentation that set me on a very rewarding search.

- A Pattern Begins to Emerge
During Osborn’s presentation, he showed the August 13, 2000 formation next to the Chilbolton Radio Telescope as the culminating slide of series in his explanation of his H20 Magnetron, without telling the viewer where and when this formation appeared. This seemed logical to me, given that he was myopically focused on proving his assertion that the formation is a complete H20 Magnetron schematic.
However, his honest mistake piqued my attention and so I began searching for the formation shown in his video to vet his information and eventually found the formation and a rather interesting 3-part connection.
Part A — August 13, 2000 : Osborn’s "H20 Magnetron" Formation is reported appearing next to the Chilbolton Radio Telescope.

According to Osborn, mankind is gifted with a new power generation technology to free it from the use of fossil fuels. The Crop Circle Connector on the other hand publishes only one theory - "that it represents four different axis’s between the material world and the spiritual." You choose.
Part B —August 18, 2001 : The Answer To ’Arecibo’ Crop Circle is first reported appearing NEXT TO the Chilbolton Radio Telescope.

The formation is called the Answer To ’Arecibo’ Crop Circle because it presents two glyphs. The first of an alien face and the second is a reply to the original message created by Frank Drake and with great cooperation from Carl Sagan and beamed into space by the Arecibo radio telescope dish in the direction of the M13 globular star cluster in the constellation of Hercules in 1974.
D_espite two significant crop circle formations appearing next to the same radio telescope, SETI is of the opinion that it is all a hoax because E.T. did not call them collect. (Go figure.)
Part C — August 15, 2002 : The Crabwood "Alien Holding a Disk" formation near Winchester, Hampshire is first reported NEXT TO a microwave and cellular relay site.
Do you remember back at the beginning of this article where we emphatically state that we have a smoking gun to prove that the EarthFiles.com web site published an anonymous decoding of the message, which in fact represents a very clever bit of disinformation. But first, a quick review.
Up to now, we see the common connections. All three formations are highly sophisticated, located NEXT TO a high-powered communication facilities and occur in the month of August. So where am I going with this ?
Back to Osborn’s video to find the connection between Part A and Part B.

- Drake and Sagan Are the Key
When Drake and Sagan beamed their high-powered message to M13, they no doubt expected the reply to take much longer than it did.

While SETI moaned and groaned that E.T. looked like a Hollywood alien, the really important part of that 2-glyph formation that appeared on August 18, 2001 next to theChilbolton Radio Telescope, was the answer to Drake and Sagan’s collect call to M13.

Now here comes the kicker. If SETI hadn’t been acting like a spoiler because it was not given control of the message, it would have noticed something very striking. Something that Osborn just happens to point out in his video. The video is a bit grainy so I’ve created a new composite to illustrate his points.

The composite illustration shown to the right we first see the Arecibo message beamed into space in 1974 by Drake and Sagan represented in data pixel form on the far right. To the left of that is the 2001 Chilbolton reply message. Below that, is the "H20 Magnetron" Formation that appeared in Chilbolton in 2000.

Obviously, the formation in the lower part of the 2002 Crabwood formation is perfect match with the formation that appeared next to the same radio telescope one year earlier. (Now do you can understand why I trashed my SETI screen saver after processing well over 400 Arecibo radio packets.)

Now that we’ve connected the dots between Part A and Part B, next, comes the connection between Part B and Part C. And keep it in your mind that the message Drake and Sagan beamed into space in 1974 remains the key.


JPEG - 11.4 ko
- © Copyright 2001 par Lucy Pringle’s -
http://home.clara.net/lucypringle/
Formation de 787 pieds de diamètre et composée de 409 cercles, découverte le dimanche 12 août au lendemain d’une nuit pluvieuse.

Rapport scientifique concernant trois formations en Grande Bretagne :
Milk Hill et Chilbolton « visage » et « code »

- 27 octobre 2001 Grass Lake, Michigan.

Deux semaines avant l’apparition de l’immense hexagramme de Red Deer à Alberta au Canada le 2 septembre 2001, le 20 août, des employés de l’Observatoire de Chibolton dans le Hampshire en Angleterre, virent l’étrange formation en code binaire dans le champs de blé à côté de leur radio télescope. A l’époque, j’avais interrogé le chercheur britannique Paul Vigay, qui comparait le code de Chibolton à la transmission radio télescopique de 1974 à Puerto Rico.

Cette transmission fut créée par des astronomes de l’université de Cornell afin d’envoyer dans l’espace un message au sujet des humains et de la terre. Voir : Earthfiles 25 août 2001

En haut à gauche se trouve l’Observatoire de Chilbolton, propriété du gouvernement britannique. Il fut construit en 1965, dans le but d’étudier les émissions d’ondes radios en provenance de l’espace et des satellites.

L’accès de l’Observatoire est interdit au public. Le champs de blé qui le longe, comme on peut le voir sur la photographie ci-dessus, est propriété privée et il est exploité par le Domaine de Leckford. Le « visage » est apparu pour la première fois le 14 août 2001 suivi du « code » le 20 août. Photo aérienne 2001 par Lucie Pringle.

Le 14 août, une semaine avant l’apparition du code, des gens qui travaillaient à Chilbolton virent une autre zone foncée dans le champs de blé. Personne ne sut de quoi il s’agissait avant que des photos aériennes ne révélèrent un visage d’humanoïde. Deux jours auparavant, le 12 août, on découvrit à Milk Hill une énorme formation à six branches de 787 pieds de diamètres et composée de 409 cercles.

JPEG - 14.1 ko
- Photographies © 2001 by biophysicist W. C. Levengood
- PHOTOS Agrandi 40 fois.
De minuscules cavités d’expulsion dans des noeuds prélevés le 12 août 2001 sur la formation composée de 409 cercles à Milk Hill, Angleterre.

Ce champs de blé se trouve sur le plateau le plus haut de Milk Hill et c’est le point culminant du comté de Wiltshire en Angleterre.

Le site n’est visible d’aucune route et on y accède après une marche d’environ quinze minutes à partir du parking le plus proche. Photographie 2001 par Lucie Pringle.

Le biophysicien américain W.C. Levengood vient de me faire parvenir ses analyses de plantes et de sol prélevés sur les deux formations de Chilbolton et de Milk Hill par Charles et Francis Mallet du Wiltshire, en Angleterre.

Formation de Milk Hill composée de 409 cercles, découverte le 12 août 2001. . Noeuds allongés et cavités d’expulsion Les noeuds de croissance se sont allongés et possédaient des cavités d’expulsion. Ces cavités sont des petits orifices formés par l’éclatement des nœuds de la tige.

Antérieurement, le Dr Levengood a observé des cavités d’expulsion identiques sur des plantes prélevées sur d’autres formations.

Il pense que l’eau des cellules est chauffée par de l’énergie micro-onde dans « un tourbillon de plasma », qui agit sur les cultures pour produire certaines des formations observées.

Le poids des graines prélevées sur la formation diminue mais le taux de croissance des germes augmente de 111%

Le Dr Levengood a également découvert que le poids des graines de blé prélevées sur la formation de Milk Hil, avait considérablement diminué comparé au poids des échantillons de blé témoins prélevés hors de la formation.

Cependant, quand on faisait germer les graines de Milk Hill dans des conditions de laboratoire, celles ci avait un taux moyen de croissance 111 fois supérieur à celui des échantillons témoins.

Dans son rapport le Dr Levenhood écrit :
« Ces écarts prononcés de croissance ne s’observent jamais dans des conditions normales. Ce qui se passe ici c’est que les graines d’échantillons de la formation qui ont un poids inférieur, germent et poussent plus vite que les graines des séries d’échantillons prélevés hors de la formation...

JPEG - 23.1 ko
- Photographies © 2001 by biophysicist W. C. Levengood
Photographie du haut : germination et croissance de graines prélevées sur la formation de Milk Hill le 12 août 2001 (référencées Proche du centre 2) comparé à des graines de plantes normales sur la photographie du bas (référencées Témoin 4).
Les graines de l’épicentre avaient un taux de croissance 111 fois supérieur à celui des graines témoins .Photographie 2001 par W.C . Levengood.

L’énigme de la réduction du poids des graines et de l’augmentation de la vigueur des plants est due au fait que quand la formation a eut lieu, les graines ont cessé de se développer en présence d’énergies micro-onde, mais les témoins ont continué à alimenter les endospermes pendant les deux semaines qui ont précédées le prélèvement d’échantillons. »

Le Dr Levengood a fréquemment observé des augmentations du taux de croissance des graines prélevées dans les formations, depuis que ses recherches ont commencé au début des années 1990.

En laboratoire il a démontré que des vagues de micro-ondes contrôlées et brèves sur des récoltes de céréales, peuvent produire une accélération de croissance.

Concentration en fer magnétique plus élevée que dans un sol normal

Il a également trouvé des dépôts de matière magnétique anormalement élevés dans les échantillons de sol prélevés sur la formation de Milk Hill. Le Dr Levengood a déjà rencontré de telles concentrations de fer magnétique dans d’autres formations en Israel, en Europe ou aux Etats Unis.

La répartition des particules magnétiques est souvent compatible avec :

« la physique des forces sur des particules magnétiques suspendues à l’intérieur d’un système de tourbillon »

- 

Résumé de Milk Hill :

JPEG - 9.7 ko
- Photographies © 2001 by biophysicist W. C. Levengood
- La flèche rouge montre une particule de fer magnétique dans un échantillon prélevé en frottant un aimant sur le sol de la formation de Milk Hill.
Le pourcentage de matière magnétique trouvé dans le sol de la formation était plus élevé que dans un sol normal.

Pour résumer le point de vue du Dr Levenhood au sujet de la formation du 12 août 2001 à Milk Hill, on peut dire qu’un système d’énergie en rotation incluant des énergies micro-onde ont agi sur les plants de blé et ont engendré des modifications biochimiques et biophysiques ainsi qu’une augmentation de la concentration en particules de fer magnétique dans le sol.

© Copyright 2001 par Linda Moulton Howe


Le « visage » de l’Observatoire de Chilbolton découvert le 14 août 2001 et le « code » découvert le 20 août 2001. _ {Copyright © 2001 Linda Moulton Howe - All Rights Reserved. - earthfiles@earthfiles.com}

- 

Résumé de Chilbolton :

Le Dr Levengood n’a pas trouvé de nœuds allongées, de cavités d’expulsions, de modifications de poids des graines, ni d’augmentations de taux de croissance ou de la concentration en fer magnétique dans le sol des deux formations de Chilbolton.

En l’absence de ces découvertes on pourrait penser que la formation de Chilbolton n’a pas la même origine que celle de Milk Hill. On ne sait pas exactement quelle intelligence (humaine, non humaine, d’une autre dimension) se cache derrière le phénomène mondial des crop formations.

Une hypothèse a été avancée quant au mode d’exécution des figures, La télépathie... utilisant la biosphère combinée avec la psycho sphère par voie hyper spatiale. Les possibilités développées par la technologie HAARP, dont même les Israéliens seraient détenteurs à présent ne peuvent que nous inciter à être vigilants, scellés par l’Esprit pour éviter toute intrusion psychique et autres puissances d’égarement et prier pour que Notre Seigneur nous éclaire !.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



Publicité :

Répondre à cet article

[ Forum ] de l'article

2 Messages de forum

  • http://www.scientox.net/defaut-gravatar.gif

    [ Dossier Chilbolton ]

    4 janvier 2007 22:57, par L EL °L

    T JIF 9 P9R 99 P° JJJFI7 00C°+ °GO°+ 9 ¨GBLB++ GP ¨PF¨B

    BB+B BG¨B MG £MG £+F99 P¨PB+9 POB ++0°+

    Répondre à ce message

    • [ Dossier Chilbolton ]

      26 janvier 2007 22:48, par ScientoX

      heu oui !!!

      je sais pas qui a posté pas laissé de mail... et ce que cela veut dire ou correspond par rapport à l’article.

      Si quelqu’un a une idée ?

      Répondre à ce message