:: Accueil du site > [ X-Files ] > [ NASA ] OVNIS et astronautes

TEMOIGNAGES ET DECLARATIONS ...

[ NASA ] OVNIS et astronautes

Publié le 28 janvier 2004 - Modifié le vendredi 7 avril 2006 :: 7178 visites robots/humains. ( Popularité: 21)

ScientoX

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression syndiquer le forum 0 réaction

Des anciens astronautes parlent ...

Jusqu’à sa mort, lors du mystérieux attentat de Dallas, le Président Kennedy avait été tenu au courent de toutes les rencontres avec les OVNIS qu’avaient faites les astronautes américains.

Une "fantastique technologie", qui ridiculisait les vaisseaux terrestres, avait suivi de très près les missions spéciales américaines.

Le même phénomène se produisit avec les cosmonautes soviétiques.

Le 05 mai1985 le général Kovalenov était aux commendes de la capsule soviétique Soyouz 6, en orbite autour de le terre. Alors qu’il survolait l’Afrique du sud, Kovalenov et le reste de l’équipage purent observer un étrange objet en forme de cigare précédé d’une sorte de cône qui, soudain, se transforma en deux sphères. Pour Kovalenov, le 40em Astronaute russe, ce vaisseau possédait une technologie à des années-lumière de la technologie terrestre.

Et avant le général Kovalenov, beaucoup d’autres astronautes soviétiques virent des OVNIS dans l’espace. Ceci arriva, en 1964 à Feoktistov, Komarov et Yegorov et plus tard, à Romanenko et Grechko. Certain parmi eux, comme Oleg Atkov ou Vladimir Soloviev, ont confessé publiquement (et aussi à la presse ) leur croyance en une vie extraterrestre et leurs contacts avec des OVNIS au cours de leur mission spatiale. Au point que, en 1978, l’astronaute Gordon Cooper adressait une lettre au siège de l’ONU dans laquelle il avouait publiquement avoir vu des OVNIS dans l’espace, tout comme d’autres cosmonautes américains qui de par leur statut militaire, se voyaient obligés de cacher cette information et même de mentir à l’opinion publique.

Ainsi donc, et maintenant plus que jamais, en ce qui concerne les rencontres entre nos astronautes et les OVNIS, "la vérité est ailleurs ".

- Le 17 avril 1967, lors d’un prélèvement de sol lunaire fait par Surveyor 3 au bord de l’Océan des Tempêtes, le contenu de la pelle se volatise mystérieusement en moins d’une minute.

- Le 11 octobre 1968, Schirra voit un OVNI approcher d’Apollo 7 : "J’ai vu le Père Noël", dira-t-il.

- Le 25 décembre 1968, à bord d’Apollo 8 en orbite autour de la Lune, Lowell déclare à son tour, après avoir survolé la face cachée : "Nous venons d’être informés que le Père Noël existe bien", propos particulièrement de circonstance ce jour-là !

- John W. Young (Apollo 10 et 16) : "Il y a gros à parier que les OVNIS existent".

- Harrison H. Schmitt (Apollo 17) : "Je crois à la vie extraterrestre et je pense qu’il est urgent que le Gouvernement révèle ce qu’il sait sur les OVNIS".

NEIL ARMSTRONG & EDWIN ALDRIN :

Selon l’astronaute Neil Armstrong de la NASA les extra-terrestres ont une base sur la Lune et il signifièrent sans ambiguité qu’il faudrait rester en dehors de la Lune.

En 1969, Armstrong et Aldrin sont sur la Lune et déclarent à la base :
- "Ces objets étaient immenses, ils étaient énormes Ils sont ici sous la surface. Nous avons trouvé quelques visiteurs. Ils sont ici depuis un moment à en juger par leurs installations.
Je vous le dis, il y a d’autres vaisseaux spatiaux là dehors. Ils sont alignés en rang sur le côté le plus éloigné de la base du cratère. Ils sont en dessous, ils sont sur la Lune, ils nous attendent. Hé, Houston, nous voyons une lumière brillante dans le cratère, il y a une drôle d’activité là-dessous".

- (voir articles : [ NASA ] Mission Apollo II & [ LUNE ] Les mystères ? -Part.02 )

Dr Garry Henderson


-" Tous nos astronautes ont vu des OVNI, mais il leur a été ordonné de n’en parler à personne. La NASA possède de nombreuses photos de ces engins et même des films."

MAJOR GORDON COOPER :


Vous lirez les comptes rendus suivants sur diverses sources :
"Un des astronautes originaux de Mercury et le dernier Américain à voler seul dans l’espace. Le 15 Mai 1963 il a filé vers l’espace dans une capsule Mercury pour un voyage de 22 orbites autour du monde. Pendant l’orbite finale, le Major Gordon Cooper a signalé à la station de communication de Muchea (près de Perth, en Australie) qu’il pouvait observer un objet verdâtre brillant en avant de lui approchant rapidement sa capsule. L’OVNI était bien réel, il a été détecté par les radars de Muchea."
Et :
"Le 15 mai 1963, lors du vol de la capsule américaine Mercury 9, Gordon Cooper voit "une chose brillante et verdâtre en forme de disque qui s’approche de son engin, volant d’est en ouest contrairement à la trajectoire des satellites. Au-dessus d’Hawaï les transmissions sont interrompues pendant plusieurs minutes sur le canal radio réservé aux voyages spatiaux et remplacées par un langage incompréhensibles."
"L’observation de Cooper a été rapporté par National Broadcast Company, qui couvrait le vol point par point ; mais quand Cooper a débarqué, on a dit aux journalistes qu’on ne leur permettrait pas de l’interroger au sujet d’observations d’OVNIS."
- Et vous lirez à ce propos dans son ouvrage "Nous ne sommes pas seuls dans l’espace :" [1]
"Seul problème avec ces rapports : cela ne m’est jamais arrivé."
En réalité, le Major Cooper est fermement convaincu de la réalité des OVNIS, et n’en fait aucunement mystère [4], mais n’en a simplement jamais observé lui-même dans l’espace. Dix ans plus tôt, en 1951 il avait aperçu des OVNIS alors qu’il pilotait un jet F-86 Sabre au-dessus de l’Allemagne occidentale. C’était des disques métalliques volant à une altitude considérable et d’une capacité de manoeuvre totalement hors de portée de tous les avions de chasse américains. Il connaît personnellement de nombreux pilotes ayant été témoins d’engins volants non terrestre et a personnellement entendu une équipe de l’Air Force qui venait de filmer l’atterrissage d’un OVNI. [1]
Le Major Cooper a également témoigné devant les Nations Unies : [2]
- "Je pense que ces véhicules extraterrestres et leurs équipages visitent cette planète et d’autres planètes... La plupart des astronautes étaient peu disposés à discuter OVNIS."

- "J’ai eu l’occasion en 1951 d’avoir deux jours d’observation de beaucoup d’objets volants non identifiés, de différentes tailles, volant en formation de combat, généralement à partir de l’Est de l’Europe et vers l’Ouest."
Et selon une interview enregistrée par J. L. Ferrando, Cooper déclara :
- "Pendant de nombreuses années j’ai vécu avec un secret, un secret imposé à tous les spécialistes de l’astronautique. Je puis maintenant indiquer que chaque jour, aux Etats-Unis, nos instruments de radar capturent des objets dont l’origine et la nature nous sont inconnues. Et il y a des milliers des rapports de témoins et une quantité de documents pour prouver ceci, mais personne ne veut les rendre publics.

- Pourquoi ? Puisque l’autorité a peur que les gens puissent penser à Dieu sait quel genre d’envahisseurs horribles. Ainsi le maître mot est toujours : nous devons éviter une panique certaine."

- J’ai été en outre un témoin d’un phénomène extraordinaire, ici sur cette planète. Il s’est produit il y a quelques mois en Floride. Là j’ai vu de mes propres yeux un secteur défini du sol brûlé par des flammes, avec quatre enfoncements laissés par un objet volant qui s’était posé au milieu d’un champ. Des êtres étaient sortie de l’engin (il y avait d’autres traces pour le prouver). Ils ont semblé étudier la topographie, ils avaient rassemblé des échantillons du sol et, par la suite, ils sont reparti d’où ils étaient venus, disparaissant à une vitesse fantastique... Il s’avère justement que je sais que les autorités ont tout fait pour garder cet incident inconnu de la presse et de la TV, dans la crainte d’une réaction de panique du public."

- [1] "Nous ne sommes pas seuls dans l’Espace," mémoires, par Gordon Cooper, Presses du Châtelet, 2000-2002.
- [2] Déclaration de Gordon Cooper, panel de l’ONU, discussions sur les OVNIS et les extraterrestres, New-York 1985 ; présidé par le secrétaire général Kurt Waldheim.
- "MJ-12 and the Riddle of Hangar 18" par Timothy Green Beckley ; 1981 ; Inner Light Publications P.O. Box 753, New Brunswick, N.J. 08903 ; voir pages 12 à 14.
- [4] Vidéo, interview de Gordon Cooper.
- [4] Vidéo, interview de Gordon Cooper.
- Autres articles relatifs au Colonel Gordon Cooper.

ED WHITE ET JAMES McDIVITT :


En Juin 1965, les astronautes Ed White (premier Américain faire une sortie dans l’espace) et James McDivitt passaient au-dessus d’Hawaii dans leur capsule Gemini quand ils ont vu un objet métallique d’aspect étrange. L’OVNI avait eu de longs bras autour de lui. McDivitt a pris des images avec une caméra. Ces images n’ont été jamais été publiées.
Elles ont cependant été étudiées, avec une conclusion surprenante.

EDGAR MITCHELL :


Un ancien astronaute qui a marché sur la Lune déclare qu’il pense que des extra-terrestres se sont écrasés sur la Terre. Edgar Mitchell, le sixième homme à avoir marché sur la Lune, dit qu’il pense que certains avions, militaires et autres, utilisent des technologies qui proviennent de vaisseaux extra-terrestres qui ont été capturés et étudiés. Le projet secret qu’il mentionne aurait été poursuivi pendant des décennies, sous la tutelle administrative d’un gouvernement parallèle, indépendant du Président et comprenant des membres haut placés du Pentagone, déclare-t-il.
Ce samedi Mitchell a demandé qu’une enquête soit ouverte par le Congrès pour déterminer si les Etats-Unis ont capturé des engins extra-terrestres et les ont étudiés dans le but d’en exploiter la technologie.
- "Nous savons tous que les OVNIS sont réels. Quelque chose nous arrive là-haut. Vous acquérez une conscience globale, une orientation générale, une insatisfaction de l’état du monde et une irrésistible envie d’y remédier."

- Edgar Mitchell est très actif en ce qui concerne le phénomène OVNI. Voici quelques-unes de ses préoccupations.

JAMES LOVELL ET FRANK BORMAN :


En Décembre 1965, les astronautes James Lovell et Frank Bormann ont également vu un OVNI pendant leur deuxième orbite de leur vol record de 14 jours à bord de Gemini. Borman a signalé qu’il a vu un vaisseau spatial non identifié une certaine distance de leur capsule. Les contrôleurs de Gemini, au cap Kennedy lui ont dit qu’il voyait le dernier étage de leur propre lanceur de Titan. Borman a confirmé qu’il pouvait bien voir le dernier étage du lanceur, mais qu’il pouvait également voir quelque chose complètement différent en plus.
Durant le vol de James Lovell à bord de Gemini 7 :

- Lovell : Un "Bogey" à 10 heures vers le haut.
- Capcom : Ici Houston. répétez, 7.
- Lovell : J’ai die que nous avons un "Bogey" à 10 heures vers le haut.
- Capcom : Gemini 7, est-ce que c’est le booster ou est-ce que vous voyez vraiment quelque chose ?
- Lovell : Nous voyons vraiment plusieurs ... choses, pour de bon.
- Capcom : ...votre estimation de distance ou de taille ?
- Lovell : Nous voyons aussi le booster...

DONALD SLAYTON :


Donald Slayton, un astronaute de la mission Mercury révéla au cours d’une interview qu’il avait vu un ovni en 1951 :
- "Je testais un chasseur P-51 Mustang vers Minneapolis lorsque je vis cet objet. Il était à environ 10,000 pieds, et c’était un après midi de beau temps, ensoleillé. J’ai pensé que c’était un cerf volant, puis je me suis rendu compte qu’aucun cerf volant n’allait voler si haut.

- Alors que je me rapprochais, cela prenait l’allure d’un ballon météo, gris et d’à peu près trois pieds de diamètre. Mais quand je me suis approché suffisamment, j’ai vu que ce n’était pas un ballon mais uns soucoupe volante, en forme de disque.

- Au même moment à peu près j’ai réalisé qu’il se mettait soudain à s’éloigner de moi, et comme ça, d’un coup, ce truc atteignait les 300 miles par heure. Je l’ai poursuivi un petit moment, mais tout d’un coup, ce satané truc file à toute vitesse. Il accéléra avec un angle de 45 degrés vers le haut et disparut littéralement."

MAJOR ROBERT WHITE :


Le 17 Juillet 1962 le Major Robert White fit son rapport sur l’observation d’un ovni lors d’un vol à 58 miles d’altitude à bord d’un X-15. Il déclarait :
- "Je n’ai aucune idée de ce que cela peut être. Cela avait une couleur grise et était é trente ou quarante pieds de distance."
Par la suite, selon un article de Time Magazine, le Major White s’écria à la radio :
- "Il Y A DES CHOSES là dehors, il y en a, c’est absolument certain !"

JOSEPH A. WALKER, PILOTE DE LA NASA :


Le 11 Mai 1962 le pilote de la NASA Joseph Walker a dit qu’une de ses tâches était de repérer les ovnis pendant ses vols à bord du X-15. Il avait filmé cinq ou six ovnis lors du vol où il a battu le record d’altitude en atteignant 50 miles en Avril 1962. C’était la deuxième fois qu’il filmait des ovni en vol. Lors d’un discours à la deuxième conférence nationale sur les utilisations pacifiques de la recherche spatiale à Seattle, Washington, il déclarait :
- "Je n’ai pas envie de me lancer dans des spéculations. Tout ce que je sais, c’est qu’on les voyait sur le film une fois développé."
A ce jour, aucun de ces films n’a été diffusé auprès du public.

MAURICE CHATELAIN DE LA NASA :


En 1979 Maurice Chatelain, ancien chef des systèmes de communications de la NASA a confirmé qu’Armstrong avait en effet rapporté avoir vu deux UFOs sur le bord d’un cratère lunaire. Chatelain croit qu’un certain nombre d’ovnis proviennent de notre propre système solaire - spécifiquement de Titan.
- "Les rencontres d’OVNIS étaient chose commune à la NASA mais personne n’en a parlé jusqu’à maintenant."
- "... tous les vols d’Apollo et de Gemini ont été suivis, à distance et parfois également de très près, par des véhicules spatiaux d’origine extraterrestre - soucoupes volantes, ou OVNIS, si vous voulez les appeler comme cela. Chaque fois que cela s’est produit, les astronautes ont informé les contrôleurs de la mission, qui a alors imposé le silence absolu."
- "Je pense que Walter Schirra à bord de Mercury 8 fut le premier des astronautes qui a employé l’expression ’Père Noël’ comme nom de code pour indiquer la présence de soucoupes volantes à côté des capsules spatiales. Cependant, ses annonces ont été à peine notées par le grand public. C’était peu un différent lorsque James Lovell à bord du module de commande d’Apollo 8 est reparu depuis la face cachée de la Lune et a indiqué pour que tout le monde entende : ’SOYEZ DESORMAIS INFORME QUE LE PÈRE NOËL EXISTE.’ Quoique ceci se soit produit le jour 1968 de Noël, beaucoup de gens ont pensé à une signification cachée dans ces mots."

Les rumeurs persistent. La NASA est bien une agence civile, mais plusieurs de ses programmes sont financés par le budget de la défense et la plupart des astronautes sont assujettis à des règlements militaires de sécurité. Sans compter le fait que l’agence de sécurité nationale NSA examine tous les films et probablement aussi les communications par radio. Nous avons des témoignages d’Otto Binder, du Dr. Garry Henderson et de Maurice Chatelain qui indiquent que les astronautes avaient des ordres stricts leur interdisant de discuter de leurs observations d’ovnis. Et Gordon Cooper a témoigné devant un comité des Nations Unies qu’un astronaute avait également vu un OVNI sur Terre, au sol. S’il n’y a aucun secret, pourquoi est-ce que cette observation n’est pas connue de tous ?

SCOTT CARPENTER, ASTRONAUTE DE LA NASA :


- "A aucun moment lorsque les astronautes étaient dans l’espace, ils n’étaient seul : il y avait une surveillance constante par des OVNIS."
Note : dans la source [1], il est également écrit que Scott Carpenter a démenti avoir jamais dit cela. L’auteur Tim Good en déduit qu’il se rétracte car il n’aurait pas du le dire. J’en déduis plutôt que Scott Carpenter n’a effectivement jamais dit cela, qui ne correspond de tout façon pas à la situation décrite par les autres astronautes (aucun ne dit avoir été sous surveillance constante d’OVNIS). Je n’ai pas eu l’occasion de vérifier que les sources [2] et [3] reprennent bien le démenti.
On dit également que Carpenter a vu et photographié un OVNI pendant son vol Mercury - Aurora 7 du 24 Mai 1962, et que la photo n’a jamais été montrée après que le film ait été développé. Je n’ai pas trouvé de source fiable à ce sujet.
Carpenter est cité par Walter Schirra comme ayant observé une luminosité vague semblable a celle que Schirra a vue.
L’histoire suivante circule sur l’Internet :
- "En 1962, Scott Carpenter fut sauvé par des Extraterrestres. Il dit d’abord par radio : "C’est vrai, ils existent. Ils sont ici, faites-le savoir à Glenn". Lors du même vol, lorsqu’il pilotait manuellement, il fit une erreur de quatre cents kilomètres, radio coupée. On le crut désintégré. Lorsqu’il amerrit finalement, et dès l’ouverture du portillon de sortie, il s’écria : "Qui êtes-vous ? D’où venez-vous ?". Puis, de retour à la base, il expliqua : "L’entrée dans l’atmosphère fut douce, je n’ai senti aucune chaleur. La capsule était entourée d’un halo vert qui clignotait et qui disparut à l’entrée dans l’atmosphère."

Je n’ai trouvé aucune source fiable pour ce récit.
En Avril 2001 il déclare à un journal de Cincinnatti : [4]
- "UFOs absolutely do exist, but flying saucers do not," said Mr. Carpenter, who believes there is intelligent life elsewhere in the universe. "Fifty percent of UFOs are deliberate hoaxes, another 45 percent are (phenomena) from this planet not understood by the viewing public, and that leaves just 5 percent. We have no hard evidence of visitation" from other planets.

- Sources :
- [1] "Above Top Secret", livre de Timothy Good.
- [2] "Great Mysteries : UFOs", livre de Robert Jackson.
- [3] "The UFO Encyclopedia", livre de John Spencer.
- [4] "Astronaut tells of travels," article du journal Cincinatti Enquirer par Sue Kiesewetter, 10 Avril 2001.

Scott Carpenter est né le 1er Mai 1925 à Boulder, Colorado. Il est allé à l’Université du Colorado et a reçu sa licence en Science de la Construction Aéronautique, puis a participé à des missions de vols anti-sous-marins pendant la guerre de Corée. Il est devenu pilote d’essai de l’US Navy et a été affecté à la Division des Tests de l’Electronique du Centre Naval des Essais Aériens où il a piloté des jets de chasses et avions à hélice, bombardiers, transporteurs et hydravions. Il a été affecté en tant qu’officier du renseignement aérien au porte-avions U.S.S. HORNET. Il a ensuite rejoint la NASA le 2 Avril 1959, a piloté son vaisseau spatial Aurora 7 trois fois autour de la Terre, avec une durée de 0,21 jours et a quitté la NASA en 1967.

LE COMMANDANT EUGENE CERNAN :


Eugene Cernan était le commandant de la mission Apollo 17. Dans un article du Los Angeles Times en 1973 il aurait déclaré à propos des OVNIS :

- "... On m’a interrogé (à propos des ovnis) et j’ai déclaré publiquement que je pense que les ovnis sont étrangers, qu’ils viennent de quelque civilisation différente."
- Source :
- Article du journal The Los Angeles Times, 1973.
(Cette source est indiquée par plusieurs sites Internet proposant des citations d’astronautes concernant les OVNIS, je ne l’ai pas vérifiée.)

JOHN GLENN :


De nombreuses sources citent comme observation d’OVNIS par des astronautes que :
- "Le 20 Février 1962, au cours de sa 2e orbite dans une capsule Mercury, l’américain Glenn signale la présence de 3 objets qui suivent et dépassent sa cabine à des vitesses différentes."
En réalité le récit ci dessus est authentique mais trompeur quand, comme dans sa publication en [1] il n’est pas suivi du reste du récit de Glenn. Il précise ensuite [2]que les objets deviennent très nombreux, se déplacent lentement, ressemblent à des lucioles, de la taille apparente d’étoiles et sont particulièrement illuminés par le soleil couchant. La NASA soupçonnera plus tard que ce sont des particules provenant de la capsule elle-même. Cela sera clairement établi lors de vols suivant, notamment celui de Carpenter à bord de Mercury 7 [3] : heurtant la paroi de la capsule, il déclenchera par inadvertance l’envol des mêmes lucioles. Par la suite d’autres astronautes feront ceci par jeu.
Le débunker James Oberg signale [4] avec raison qu’il y a eu tromperie par omission dans [1], rapportant que Hynek était contra la publication de la liste non vérifiée de Fawcett dans le livre, tandis que Vallée souhaitait susciter la curiosité des chercheurs et du public envers des observations d’astronautes notamment dans l’idée de montrer que les OVNIS seraient trop variés pour être de "simples" engins spatiaux extraterrestres.
- Sources :
- [1] "The Edge of Reality", livre co-écrit par J. Allen Hynek et Jacques Vallée, comprenant une liste d’observations par des astronautes compilée par George Fawcett.
- [2] "Scientific study of the Unidentified Flying Objects", (le Rapport Condon), Chap. 6, pp 303-304, "Visual observations made by U.S. astronauts," by Franklin E. Roach, 1968.
- [3] Rapport NASA SP-6, p. 72.
- [4] "Astronaut "UFO" Sightings," article de James Oberg dans le Skeptical Inquirer, Volume III, No. 1, 1978.

LE DR. JERRY LINENBERGER :


Pendant ses cinq mois à bord de la station spatiale Russe MIR, le Dr. Jerry Linenger, astronaute de la NASA, a vu des objets non identifiés dans l’espace plusieurs fois, selon ses propres déclarations. En Novembre 2002, quatre ans après son séjour sur MIR, il a dit lors de la sur la Bur Juman Retail Conference à l’Emirate Towers Hotel en présence des journalistes :
- "On m’a posé cette question tant de fois. En cinq mois dans l’espace, j’ai vu des objets volants non identifiés pour sûr."

- "Parfois j’ai regardé hors de la fenêtre et je pouvais voir une chose métallique comme une cuillère volant méthodiquement. Le plus grand problème dans l’espace est qu’il est très difficile de juger la distance. Ce pourrait avoir été une cuillère ou un vaisseau spatial à des milliers de miles de distance.

- "Laissez moi vous dire une chose, je n’ai jamais entendu quelqu’un frapper à la porte et dire - hé Jerry laisse moi entrer !"
- Sources :
- "I have seen unidentified flying objects for sure," article par Harald Zaun in "Telepolis, Magazin der Netzkultur," 14 Novembre 2002.

WALTER SHIRRA :


Le 3 octobre 1962, au cours du vol MA-8 de Sigma 7, l’astronaute américain Walter Schirra remarque une grosse tache d’une faible luminosité planant dans l’espace au-dessus de l’Océan Indien,au dessous de laquelle les étoiles ont été visibles : [1] [2]
- "Une couche d’un brouillard ressemblant à un smog était visible lors du quatrième passage tandis que j’étais dans un vol dérivant du côté nuit, presque à la latitude 32° Sud. Je dirais que cette couche a représenté environ un quart du champ visuel hors de la fenêtre et ceci m’a étonné. J’ai pensé que je regardais des nuages tout ce temps, jusqu’à ce que j’aie vu que les étoiles au bas ou au-dessous sous la couche brillante."

- Voir les étoiles au-dessous de la couche brillante était probablement la plus grande surprise que j’ai eue pendant le vol. Je compte que les futurs vols peuvent aider à clarifier la nature de cette bande de lumière, qui a semblé être plus épaisse que celle rapportée par Scott Carpenter." [2]
Le rapport Condon a attribué ce phénomène à une "brillance de l’air tropical," sans expliquer clairement comment cette grande lueur vague pourrait avoir été au-dessus d’étoiles. Il est noté que le phénomène se situerait à 250 kilomètres d’altitude. Bien que le phénomène soit certainement naturel, les explications semblent peu fiables.
En contradiction avec l’explication dans le rapport Condon, le debunker James Oberg écrit que Schirra [3] "se référait à des masses nuageuses illuminées par des éclairs au dessus de l’océan une centaine de miles plus bas." Ceci est simplement sans fidélité avec ce que Schirra a rapporté.

Walter Marty Schirra Jr. est né le 12 Mars 1923 à Hackensack, New Jersey, USA. Il a effectué 90 missions de combat aérien lors de la guerre de Corée au sein de l’US Navy, a été pilote d’essai à l’US Navy et a rejoint la NASA le 2 Avril 1959. Il a fait trois vols dans l’espace totalisant 17 jours, 7 heures, 12 minutes et a quitté la NASA en 1969.
- Sources :
- [1] Rapport NASA SP-12, page 53, 3 Octobre 1962.
- [2] "Scientific study of the Unidentified Flying Objects", (le Rapport Condon), Chap. 6, page 290, "Visual observations made by U.S. astronauts," by Franklin E. Roach, 1968.
- [3] "Astronaut "UFO" Sightings," article de James Oberg dans le Skeptical Inquirer, Volume III, No. 1, 1978.



Publicité :

Répondre à cet article

[ Forum ] de l'article

recherche avancee

Sommaire de l'article:

Tag's de l'article

RETROLIENS

24

Recommandations

Informations : Le Player Flash de Macromédia est nécessaire pour voir les vidéos.
Si vous ne voyez pas les vidéos, téléchargez le player ici : flash player

Optimisation du site :
Plus d'info » Ce site Web est optimisé pour les navigateurs conformes aux normes issues du W3C.
Le W3C est un rassemblement d’entreprises et institutions présentes dans tous les pays du monde.
Le W3C a publié plus d’une quarantaine de recommandations depuis 1994.