:: Accueil du site > [ X-Files ] > [ O.V.N.I ] Mexico RAPPORT (update : Vid+Pics)

(Enquete)

[ O.V.N.I ] Mexico RAPPORT (update : Vid+Pics)

(en cours)

Publié le 1er octobre 2007 - Modifié le mardi 2 octobre 2007 :: 6739 visites robots/humains. ( Popularité: 24)

ScientoX

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression syndiquer le forum 0 réaction

La plus grande chaîne de télévision du Mexique à diffusé un enregistrement pris par des pilotes de l’Armée de l’Air Mexicaine de ce qu’ils indiquent avoir été jusqu’à 16 objets volants non détectés sur leurs instruments, mais non vus visuellement. ( Update + 1 video )


Les mouvements et les caractéristiques des objets détectés des plus anormaux, ont-il expliqué.

Le film diffusé par la télévision mexicaine montre en effet des disques de lumière très brillante qui auraient été filmés par une caméra infrarouge.

Les autorités mexicaines affirment qu’il n’y a pas d’explications scientifiques au phénomène.

Une analyse du film indique qu’il y avait 16 disques lumineux.


LA PRESENTATION POUR LA PRESSE DE LA CONFERENCE DES FORCES AERIENNES MEXICAINES PAR JAIME MAUSSAN :

L’article suivant a été écrit par l’ufologue et journaliste Jaime Maussan le 11 mai 2004, comme document de présentation à la presse de la conférence du Ministère de la Défense Mexicaine qui y a donné la confirmation publique de l’incident, par son ministre le Général Clemente Vega Garcia, comme vu par Jaime Maussan. La conférence de presse a eu lieu à l’hôtel Sevilla Palace à Mexico et les représentants des médias internationaux y ont été invités, comme il est d’usage. C’est ainsi que le cas a été entendu par les représentants de plusieurs agences d’information comme Reuters ou l’AFP et a fait l’objet d’une brêve de ces agences, reprise par un certain nombre de leur clients des média papier, électronique et TV dans le monde entier.

LES FAITS :

Le 20 avril 2004, Jaime Maussan a été contacté par un haut gradé du Ministère de la Défense pour avoir un entretien privé pour discuter d’un sujet de très haute importance. Le jour suivant, Maussan a rencontré le Général Clemente Vega Garcia, Ministre de la Défense, et son état-major, et il fut informé de l’incident qui avait eu lieu le 5 mars 2004 dans l’espace aérien de la ville de Ciudad del Carmen, état de Campeche, au cours duquel un avion bimoteur de l’Air Force de type Merlin C-26A effectuait un vol de routine dans le but de détecter les avions de contrebandiers pendant une opération anti-narcotiques.

Le Merlin C-26A était pourvu d’un appareillage numérique de haute technologie pour enregistrer et filmer toute les activités pendant l’opération. Des détecteurs sensitifs puissants comme le FLIR STAR SAPHIRE II et un radar AN/PS 143 BRAVO VICTOR 3 ont été utilisés par le personnel qualifié à bord de l’avion et toute l’opération a été enregistrée tant en mode normal qu’en mode infra-rouge. L’avion était sous le commandement du Major Magdaleno Jasso Nuñez.

L’opérateur du FLIR était le Lieutenant Mario Adrián Vazquez et l’opérateur radar était le Lieutenant German Ramirez, tous membres du 501ème Escadron Aérien. Cet avion n’est utilisé que pour les procédures de surveillance et de détection, pas pour les manoeuvres d’interception ou de combat. Leur mission est de détecter et d’identifier les avions des trafiquants de drogues, puis d’en rendre compte immédiatement à la base d’où des avions de chasse décollent d’urgence afin d’intercepter les trafiquant de drogues. A environ 17:00, le Merlin C-26A a détecté un trafic inconnu à environ 10.500 pieds au-dessus de l’espace aérien de la ville de Ciudad del Carmen, état de Campeche, et suspectant un avion de trafiquants de drogues, le Major Magdaleno Jasso a effectué une manoeuvre pour s’approcher à une certaine distance du trafic non-identifié, selon la procédure, afin de mieux voir et d’enregistrer la cible avec l’équipement de bord.

Au même moment, le Major Jasso a rendu compte par radion à sa base qu’un suspect possible était détecté, demandant que les avions d’interception soient mis en alerte. Le radar AN/PS 143 BRAVO VICTOR 3 détectait ce trafic inconnu et le FLIR STAR SAPHIRE II enregistrait l’objet en infra-rouge. Tandis que le Merlin C-26A s’approchait du trafic indéterminé pour effectuer une identification visuelle, il s’est brusquement enfui, en une manoeuvre surprenante, s’éloignant à une vitesse extrême.

A ce moment, le Major Jasso a tenté de poursuivre la cible mais elle était très rapide. Tout ceci était enregistré par le FLIR, de même que les conversations radio avec leur base, décrivant la manoeuvre imprévue de l’inconnu. Toutefois, le C-26A n’avait toujours aucun contact visuel avec l’objet inconnu. Après quelques instants, ce dernier est soudainement revenu et a commencé à suivre le Merlin C-26A en créant une situation surprenante.

Ceci était détecté par le radar et par le FLIR pendant que l’équipage tentait d’effectuer un contact visuel avec le trafic non-identifié qui les suivait maintenant. Au bout de quelques secondes, l’équipement ne détectait plus seulement un, mais deux trafics inconnus qui les suivait. Les images, autant celle du radar que celle du FLIR, étaient claires et nettes. Mais ni le pilote ni l’équipage n’ont pu avoir de contact visuel avec ces deux trafics qui les suivaient, ajoutant une bonne dose de suspense à cette situation déconcertante.

Le Major Magdaleno Jasso a rendu compte de l’incident qui se déroulait à la base, donnant le détail de toutes les informations enregistrées par les équipements, tout en tentant d’obtenir un contact visuel avec les inconnus. Le FLIR continuait à enregistrer en infra-rouge chaque mouvement effectué par les deux objets inconnus qui semblaient maintenir leur distance avec le C-26A mais le suivant toujours. Le personnel à bord du MERLIN C26A était perdu et déconcerté de voir les images sur le FLIR et le RADAR, se demandant ce qui se passait là.

L’INCIDENT DEVIENT PLUS DRAMATIQUE

Mais le moment stressant que vivait l’équipage du C26A n’était que le début de quelque chose de plus dramatique qui allait transformer leur expérience indésirable en un véritable cauchemar. Quelques minutes passèrent pendant lesquelles l’équipage du Merlin C-26A de l’Armée de l’Air Mexicaine a poursuivi ses manoeuvres pour obtenir un contact visuel avec les inconnus, parce qu’en dépit du radar et du FLIR qui montraient de manière parfaitement claire les deux objets non-identifiés, pour des raisons inexplicables, il n’y avait aucun contact visuel bien que les objets aient été à ce moment à une distance très petite. C’est pendant ces manoeuvres par lesquelles ils essayaient de tourner autour des deux objets pour les identifier, que quelque chose d’incroyable s’est produit. En à peine quelques secondes, davantage d’objets inconnus sont arrivés sur la scène et l’équipage du C-26A a été totalement déconcerté.

Le radar et le FLIR ont immédiatement détecté la présence de neuf nouveaux objets, de même taille et caractéristique, objets inconnus qui sont arrivés sur place étonnamment comme s’ils venaient de nulle part.

La situation devenait maintenant hautement dangereuse, et le Major Magdaleno Jasso a rendu compte par radio à sa base de la nouvelle situation, demandant des instructions. Mais la chose la plus bizarre était que, bien qu’il y ait onze objets inconnus à proximité, l’équipage ne pouvait toujours pas les voir, aucun contact visuel avec les inconnus n’était possible, pour une raison encore jamais rencontrée par ces hommes hautement entraînés. Mais l’équipement high-tech sophistiqué et les détecteurs ne mentaient pas, il y avait bien onze cibles dehors avec des intentions imprévisibles.

En plein coeur de la confusion et déconcertation les plus totales au sein de l’équipage du C-26A, les objets inconnus ont brusquement effectué une manoeuvre pour entourer l’avion de l’Armée de l’Air Mexicaine d’un cercle rapproché. Le radar et le FLIR présentaient l’image de onze objets à proximité dans une formation circulaire entourant le Merlin C-26A. La situation était hors de tout contrôle. Le Major Magdaleno Jasso a rendu compte à la base que la situation du Merlin C-26A était maintenant celle d’une alerte rouge, entouré par onze objets mystérieux de forme circulaire, camouflés par une technologie avancée et inconnue qui empêchait tout contact visuel.

Le Major Jasso gardait toutefois son calme, de même que l’équipage qui effectuait des mesures rapides et qui enregistrait chaque détail de l’incident exceptionnel, consciencieux de leur devoir de militaires et d’hommes entraînés. Confronté à cette situation d’encerclement par des objets non-identifiés et d’une fin imprévisible, le Major Magdaleno Jasso a pris la décision d’éteindre tous les feux de l’avion et d’attendre pour voir ce qui allait se produire. Des moments de très grand suspense furent vécus par l’équipage, pendant que le FLIR enregistrait les images de ces brillants objets dont il était impossible d’obtenir le contact visuel, moments de silence et d’incertitude.

L’équipage du C-26A est resté calme, faisant son devoir, documentant chaque moment de cet étrange incident, pendant que le Major Jasso maintenait son contact avec la base. Après quelques minutes stressantes, les onze objets ont disparu, mettant fin à cette étrange expérience que les membres du 501ème Escadron Aérien venaient de vivre. Le Merlin C26A est rentré en toute sécurité à la Base des Forces Aériennes et le Major Magdaleno Jasso a rédigé un rapport complet de l’incident, de même que les membres de l’équipage du C26A. Le Ministre de la Défense a pris connaissance du rapport du Major Jasso et a lancé une enquête pour étudier et évaluer chaque élément de ce cas.

Les déclarations de l’équipage, images, lectures et mesures de l’équipement, de même qu’une évaluation complète des données météorologiques ont été fournies. L’incident a été pris très au sérieux par le Ministère de la Défense et après quelques semaines d’enquête, ils décidèrent, sous le commandement du Général Clemente Vega Garcia, de contacter l’enquêteur et journaliste TV Jaime Maussan, pour une collaboration spéciale dans cette enquête, étant donné qu’il est un enquêteur expérimenté de ces questions. Le 22 avril 2004, le Général Clemente Vega Garcia, Secrétaire de la Défense, a donné à Jaime Maussan une copie de tous les enregistrements et données collectés par le Merlin C-26A pendant l’incident, pour étude, évaluation et analyse par l’équipe de recherche de Maussan, en complément de l’enquête, et en tant que source de collaboration externe, pour tenter d’établir une explication des causes possibles et des conséquences de l’incident du 5 mars 2004.

Le Général Vega, de même que son personnel, étaient très ouverts pour discuter du sujet et ont montré leur intérêt légitime pour la conduite de l’enquête afin d’établir la véracité de ce qui s’était produit. Le Général Vega a autorisé l’équipage du Merlin C-26A à donner à Jaime Maussan les interviews nécessaires sans cansure, donnant tous les moyens de présenter ce cas au peuple Mexicain, une décision historique sans précédent qui ouvrira la porte à une nouvelle ère de collaboration mutuelle entre les ufologues Mexicains et les forces militaires, collaboration basée sur le respect et l’intérêt de trouver la vérité sur l’intense activité OVNI que nous expérimentons ici, au Mexique, depuis le début de l’Incroyable Vague d’OVNIS Mexicains datant du 11 juillet 1991.

Cette nouvelle ère de collaboration entre les témoins d’OVNIS au Mexique, les observateurs du ciel, les ufologues et nos forces militaires tentera d’établir et de donner forme à une législation nouvelle de notre système juridique, pour être prêts à n’importe quel incident impliquant ces objets volants non-identifiés, notre peuple, nos avions commerciaux et militaires, etc. pour apprendre et comprendre ce que nous allons faire et comment nous nous confronterons à cette réalité.


Video creates UFO stir
Tue 11 May, 2004 22:40

MEXICO CITY (Reuters) - The Mexican Air Force has released footage of what a UFO expert says are 11 invisible unidentified flying objects picked up by an infrared camera as they whizzed around a surveillance plane.

A long-time believer in flying saucers, journalist Jaime Maussan told a news conference on Tuesday the objects were real and seemed "intelligent" after they at one point changed direction and surrounded the plane chasing them.

"They were invisible to the eye but they were there, there is no doubt about it. They had mass, they had energy and they were moving about," he said, after showing a 15-minute video he said the Defense Ministry gave him permission to publicise.

The ministry confirmed to Reuters it had provided the video, filmed by the Air Force on March 5 over the eastern coastal state of Campeche.

"We are not alone ! This is so weird," one of the pilots can be heard yelling, after the plane’s crew switched on an infrared camera to track the objects, first picked up by radar.

The film, recorded by a plane looking for drugs trafficking near the Gulf of Mexico, shows 11 objects as blobs of light that hover in formation or dart about, sometimes disappearing into cloud.

Mexico’s most popular nightly news broadcast showed the video on Monday night.

Interviewed by Mausson on another section of the video, the pilots said they grew nervous when the objects, still invisible, turned back during a chase and surrounded the plane.

"There was a moment when ... the screens showed they were behind us, to the left and in front of us. It was at that point that I felt a bit tense," said Major Magdaleno Castanon.

Mexico has a long history of fanciful UFO sightings, most of which are dismissed by scientists as space debris, missiles, weather balloons, natural weather phenomena or hoaxes.

- source :
- http://www.reuters.co.uk/newsPackag...


Mise à jour 03/10/07

la grande vague d’OVNI
la grande vague d’OVNI part02

ScienToX-TV


Liste de film(s):

Click sur un titre... pour visualiser le(s) film(s)

Portfolio

Galerie Interactive (cliquez sur une image...ci dessous)

[ O.V.N.I ] Mexico RAPPORT [ O.V.N.I ] Mexico RAPPORT [ O.V.N.I ] Mexico RAPPORT [ O.V.N.I ] Mexico RAPPORT


Publicité :

Répondre à cet article

[ Forum ] de l'article