:: Accueil du site > [ X-Files ] > [ O.V.N.I ] & l'Histoire .III (ANTIQUITE)

( Ufologie )

[ O.V.N.I ] & l'Histoire .III (ANTIQUITE)

...Encores des traces !

Publié le 9 septembre 2003 - Modifié le dimanche 8 mai 2005 :: 12496 visites robots/humains. ( Popularité: 12)

ScientoX

fontsizeup fontsizedown {id_article} impression syndiquer le forum 3 réactions

*** Avertissement :
la plupart de ces récits ne sont pas vérifiables et non vérifiés.

- Table des Matières (Dossier en 4 partie) :
- 1 - :[ O.V.N.I ] & l’Histoire .I (Introduction)
- 2 - :[ O.V.N.I ] & l’Histoire .II (PREHISTOIRE)
- 3 - :[ O.V.N.I ] & l’Histoire .III (ANTIQUITE)(cette page)
- 4 - :[ O.V.N.I ] & l’Histoire .IV (TEMPS MODERNES)

Un bref historique

le phénomène O.V.N.I n’est certainement pas "apparu" dans les années 50, lorsque la science fiction commença à populariser l’idée qu’il pourrait y avoir des extra-terrestres qui pourraient nous visiter. Des peintures, des dessins, des textes de toutes sortes montrent que les ovnis sont un phénomène présent tout au long de l’histoire humaine.

JPEG - 22.7 ko
artefacts

- 1 ) En 1898, on a trouvé dans une tombe à Saqqarah en Egypte, un objet ailé daté de 200 ans av. J.C..
Comme les avions n’existaient pas dans l’ancienne Egypte, il fut répertorié comme figurine d’oiseau en bois et classé sous le n° 6347 dans le "rayon jouets" au sous-sol du musée du Caire.
Il demeura ignoré jusqu’en 1969, quand le Dr Khalil Messiha qui étudiait les maquettes des anciens égyptiens, fut intrigué par cet oiseau bizarre.
Aux formes aérodynamiques comparables à nos planeurs modernes. Qui a une queue verticale et non horizontale.
Avec comme inscription : "don d’Amon", le dieu du vent.
L’objet en sycomore léger pèse 39 grammes, fait 14 centimètres de longueur pour 18 d’envergure.
Ses ailes sont en dièdre inverse, ce qui procure une grande stabilité en vol.
Il est parfaitement "centré" ; son centre de gravité se situe au tiers de la corde de l’aile ... Il peut donc voler !!!
Comme l’ont démontré les répliques en balsa qui ont été faites, en y rajoutant une pièce fendue à l’endroit marqué sur la queue faisant office de gouverne de profondeur.
Il est maintenant étiqueté comme maquette d’avion, ainsi qu’une quinzaine d’autres artefacts ailés, et a fait l’objet d’une exposition spéciale dans le hall central du musée du Caire en 1972.

Il y a 2200 ans, qui pouvait avoir de telles connaissances aérodynamiques ? Comment ont-ils obtenu ce savoir ? observation ? voyance ? ...

A noter que les égyptiens étaient connus pour faire des maquettes de leurs projets de construction ainsi que des objets familiers au mort afin de les placer dans sa tombe pour l’éternité.

- 2 ) Une fusée au musée de Mexico ???.
- 3 ) Un couteau de cérémonie Aztèque au manche orné d’un homme volant ?.
- 4 ) M. Doru Todericiu, professeur des Sciences et Techniques à l’Université de Bucarest, exhuma en 1961, un vieux manuscrit de la bibliothèque de Sibiu ( Roumanie ).
Le troisième cahier de cet ouvrage est l’oeuvre de Conrad Haas, chef du dépôt d’artillerie de Sibiu, entre 1550 et 1570.
Ce manuscrit est un compte rendu du lancement d’une fusée à étages et d’une "lance volante" ( missile ? ).
L’expérience aurait eu lieu en 1555, devant des milliers de témoins et aurait été un succès (! ?!).
Parmi les inventions de Conrad Haas figurent :
- Fusées à 2 et 3 étages ( 1529 ).
- "Maisonnette volante" ( 1536 ).
- Systèmes d’ignition des étages à carburant solide ( 1555 ).
- Ailettes de stabilisation en forme d’ailes delta ( 1555 ).
- 5 ) Un récipient à sifflet en terre cuite trouvé dans une tombe à Teotihuacan ( Mexique ) :

[Note :] Le premier objet volant, "plus lourd que l’air" et mécanique, est attribué aux frères Wright en 1903, après que Clément Ader ait fait voler son Avion en 1897 ! ( Déjà, la puissance des média américains ).
L’ingénieur allemand Lilienthal leur avait auparavant ouvert la voie en faisant voler ses planeurs ( il se tua au cours de son 2000e vol en 1896 ). La première élévation humaine dans les airs est due aux frères Montgolfier, en ballon en 1782. (Avant cela, le vol est une impossibilité, un rêve ou une légende...)


artefacts

ANTIQUITE :

- Figurine Maya représentant une espèce de véhicule volant ou un aéroglisseur(?)piloté par un étrange personnage... (ci contre)

-  ? AV JC, CHINE :
Les légendes Chinoises parlent d’une implantation extra-terrestre dans les montagnes du Kun-Lun, utilisée par "des immortels qui partaient de leur sanctuaire secret pour s’envoler vers les étoiles."

-  ? AV JC, MOYEN ORIENT, BIBLE :
Tout le monde à entendu l’évocation d’ovnis dans la Bible par Ezechiel (versets 4 à 19, etc.) : "4. Et je regardais et dans tourbillon, un grand nuage vint du Nord, contenant un feu, et une lumière couleur de l’ambre sur lui, sortant au milieu de son feu. Il vient aussi de son sein quatre créatures vivantes. Et voici leur apparence, ils ressemblaient à des humains, et les créatures vivantes retournèrent vers la chose de feu, et quand ils partirent, c’est dans cette roue, et quand la roue partit, c’est avec eux."

- 1500 AV JC, EGYPTE, THOUTMOSIS III :
En Egypte le pharaon Thoutmosis III voit des "cercle de feu nauséabonds" volant dans le ciel.
- 329 avant J.C., deux "boucliers d’argent brillant" plongent du ciel vers les troupes d’Alexandre Le Grand, alors qu’ils franchissent le fleuve Jaxarte en Inde et sèment la panique dans les rangs.
- 329 AV JC, GRECE, ALEXANDRE LE GRAND, SELON SES HISTORIENS :
"...parlait de deux objets étranges dans le ciel qui plongeaient de façon répétée vers son armée alors qu’elle voulait franchir un fleuve (le fleuve Jaxartes). Les événements ont tellement effrayé ses éléphants et chevaux que les hommes durent renoncer à franchir le fleuve jusqu’au lendemain. On les décrivit comme des grands boucliers argentés, jettant du feu autour de leur bord."
- 322 avant J.C., lors du siège de Tyr en Phénicie par Alexandre Le Grand et ses troupes, une formation triangulaire composée d’un grand bouclier volant et de quatre plus petits est observée par les soldats des deux camps. Ils décrivent des cercles autour de la cité puis le plus gros envoie un rayon lumineux contre le mur de la cité et le troue, ce qui profite aux troupes d’Alexandre. Les objets repartent après la victoire.

artefacts
- 246 AV JC, IRAQ :
En 1938, un archéologue autrichien, le Dr Wilhelm König, s’est penché sur un "objet cultuel" reposant au fond des caves du musée de Bagdad. (ci contre)

Il s’agit d’un petit vase en terre cuite de 15 centimètres de hauteur sur environ 7,5 centimètres de diamètre.
- Emergeant du bouchon bitumineux, une tige en fer est insérée à l’intérieur d’un cylindre en cuivre et isolée de celui-ci à sa base par un tampon en bitume ; le cylindre de cuivre étant soudé avec son capuchon par un alliage plomb/étain.
Plusieurs de ces piles ont été trouvées dans les ruines de Khujut Rabu, ville Parthe, aux alentours de Bagdad. Les Parthes, farouches guerriers, ont dominé la région entre 250 av. J.C. et 230 ap. J.C. . Dix autres piles furent découvertes plus tard à Ctesiphon.
Le cuivre porte une patine bleue caractéristique de la galvanoplastie à l’argent.

artefacts

On pense donc qu’elles sont beaucoup plus anciennes car on a retrouvé également des vases en cuivre plaqués argent dans un site Sumérien vieux d’au moins 2500 ans av. J.C.
Différents spécialistes ont reproduit la pile en utilisant du jus de raisin comme électrolyte et ont effectivement obtenu un courant électrique, suivant les expérimentateurs, entre 0,5 et 1,5 volts.

- Légende :

  • 1 : Tige en fer.
  • 2 : Bouchon en asphalte.
  • 3 : Vase en terre cuite.
  • 4 : Electrolyte.
  • 5 : Cylindre de cuivre.
  • 6 : Tampon isolant en asphalte.
  • 7 : Capuchon en cuivre.
  • 8 : Fil de masse.

- On peut donc supposer qu’il y a plusieurs centaines d’années, les inventeurs ou tout au moins les utilisateurs se sont servis de ces piles pour "arnaquer" leurs contemporains en leur vendant du cuivre au prix de l’argent. On imagine alors fort bien pourquoi cette découverte est restée secrète...

- 220 avant J.C., "trois lunes sont apparues en même temps sous le consulat de Gnaeus Domitius et Gaius Faunus".
- 218 avant J.C., "dans la province d’Amiterna, on vit en de nombreux endroits, l’apparence d’hommes vêtus de blanc venant de très loin. Le globe du soleil devint plus petit. A Praeneste, des lampes, à Arpia, un bouclier et des vaisseaux fantômes sont apparus dans le ciel".
- 216 avant J.C., "des choses comme des nefs" sont vues dans le ciel d’Italie.
- 213 avant J.C., dans le Golfe de Venise on voit dans le ciel ce qui ressemble à un autel entouré de "l’étrange spectacle d’hommes vêtus de blanc".
- 203 avant J.C., à Seti près de Rome une lumière éblouissante comme une torche, accompagnée d’un autre objet, traverse le ciel d’est en ouest.

- 170 AV JC, LYCOTHENES, D’APRES LE REPORTER MEDIEVAL CONRAD WOLFHART :
A Lanupium, le spectacle remarquable d’une flotte de vaisseau fur vu en l’air.

- 99 AV JC ROME, DANS PRODIGIA DE JULIUS OBSEQUENS :
Alors que C. Murius et L. Valerius étaient consuls en Tarquinie, vers le coucher du soleil, un objet rond, comme un globe, faisait son chemin dans le ciel en allant de l’Ouest à l’Est.

- 90 avant J.C., sur le territoire de Spoletum, un globe de feu couleur doré tombe du ciel sur la Terre, se met à tourner, grossit, s’éleve vers l’est et obscurcit le Soleil.
- 90 AV JC, ROME, DANS PRODIGIA DE JULIUS OBSEQUENS :
A Aernarie, alors que Livius Troso prononçait la mobilisation au début des guerres d’Italie, au coucher du soleil, on entendit un bruit terrifiant dans le ciel et un globe de feu apparu, en flammes, vers le Nord. Dans le territoire de Spoletum, un globe de feu, de couleur dorée, tomba en tournoyant sur la Terre. Il sembla grandir en taille, quitta le sol et monta vers le ciel, sa luinosité faisant de l’ombre au soleil. Il tourna vers l’Est du ciel.

- 85 AV JC, PLINE, HISTOIRE NATURELLE, LIVRE II CH. 34 :
"Sous le consulat de Lucius Valerius et Caius Marius, un bouclier en feu jetant des étincelles traversa le ciel."

- 66 avant J.C., une étincelle tombe du ciel, elle devient plus grosse que le Lune, puis retourne au ciel.
- 65 AV JC, GRECE :
Des restes d’une sorte de calculateur en métal furent trouvés, ils permettaient d’indiquer les positions des étoiles et du soleil. Il fur découvert à Antikythera, en 1900 et fit l’objet d’un article dans Natural History, en 1962.

- 50 avant J.C., Cicéron prononce un discours célèbre : "Combien de fois notre sénat n’a-t-il pas demandé aux décemvirs de consulter les oracles... lorsqu’on a vu deux soleils et quand trois lunes sont apparues et que des flammes de feu furent remarquées dans le ciel ; ou, en cet autre occasion, quand le soleil se leva la nuit, lorsque des bruits furent entendus dans le ciel et que la nuée elle-même sembla éclater, et que l’on remarqua d’étranges globes".
- An 1, l’étoile de Bethléem, celle qui se déplace sous les nuages et qui s’arrête au-dessus de Bethléem, serait-elle un OVNI ( ??? ) comme l’a déclaré l’astrophysicien le Dr Clarence Majedo, en mars 1998 ?

- 42 BC, ROME, DE PRODIGIA PAR JULIUS OBSEQUENS :
Quelque chose évoquant une arme ou un missile, s’éleva à grand bruit depuis la terre et fila vers le ciel.
- En 60, en Écosse, le roi Mac Murchada est témoin du passage d’un objet lumineux de grande taille.

- 70, 21 MAI, DES "GUERRES DE JUDEE" PAR FLAVIUS JOSEPHE, CXI :
"Le 21 Mai un fantome démoniaque d’une taille immense... car avant le nuit, ils apparurent dans l’air au-dessus de tout le pays, des chariots et des troupes armées volant à travers les nuages et autour des villes."

- 80, LYCOTHENES D’APRES LE CHRONIQUEUR MEDIEVAL CONRAD WOLFART :
Quand l’empereur Romain Agricola était en Ecosse, des flammes étonnantes furent vues dans les cieux au-dessus de Caledon Wood, une nuit d’hiver. Partout l’air brûlait, et en bien des nuits, un navire fut vu en l’air, se déplaçant rapidement.

Au coucher du soleil, un bouclier en feu fut aperçu au dessus de Rome dans le ciel. Il vint scientillant de l’Ouest et alla vers l’Est.

- 398, EMPIRE BYZANTIN : Une chose comme un globe en feu, présentant une épée, brilla dans le ciel au dessus de la ville. Il sembla presque toucher la Terre depuis le zénith. Une chose pareille ne fut jamais vue auparavant de mémoire d’homme.

- En 457, Conrad Wolffart " Lycosthenes", professeur à l’université de Bâle, rapporte qu’au-dessus de la Grande-Bretagne et du nord de la France, une chose flamboyante en forme de globe, d’une taille immense avec deux rayons et se terminant en feu comme des faisceaux, traverse le ciel.
- En 584, "Il parut dans le ciel des rayons brillants de lumière qui semblaient se croiser et se choquer les uns les autres ; après quoi ils se séparaient et s’évanouissaient".
- En 585, "Certains ont vu des signes, c’est à dire de ces rayons ou coupoles qu’on a coutume de voir et qui semblent courir avec rapidité dans le ciel".


MOYEN AGE :


- En 776, le moine Laurence dans ses "Annales Laurissenses" rapporte l’apparition de deux "écus flamboyants" descendus du ciel au-dessus de la forteresse franque de Sigisburg alors qu’elle était assiégée par les saxons.

- En 789, à Aix-la-Chapelle, Charlemagne ( 747-814 ) promulgue une loi interdisant tout contact avec les "peuples des nuages", ce qui paraissait courant à l’époque (? ??).

- En 793, "de terribles présages apparurent en Northumbrie et affligèrent grandement ses habitants. Il s’agissait d’exceptionnels éclairs de foudre, et de dragons de feu qu’on voyait voler dans les airs", selon "l’Anglo-Saxon Chronicle". Roger de Wendover a également écrit : "Des dragons de feu dans le ciel effrayèrent l’infortunée nation des Anglais".

- 776, CHRONIQUE DE WILLIAM DRAKE :
"Ceux qui regardaient au dehors à cet endroit, dont la plupart sont encore en vie, virent cequ’ils décrivirent comme des sortes de grands boucliers, de couleur rouge qui se déplaçaient au dessus de l’église, et quand les payens qui étaient dehors virent ce signe, ils furent aussitôt pris de terreur en de confusion et s’enfuirent du chateau."

- 810, CHARLEMAGNES :
Saint Grégoire de Tours, une historien, écrivit de Charlemagnes : "Alcuin, lesecrétaire et biographe de Charlemagnes, et auteur de "Vita Karoli", déclare au chapitre 32 de son ouvrage qu’en 810 alors qu’il se rendait à Aix, il vit une grande sphère descendre comme un éclair dans le ciel de l’Est vers l’Ouest. C’était si brillant que le cheval du monarque rua et que Charlemagnes se blessa sévèrement en tombant."

- En 840, l’évêque de Lyon, Agobard, rapporte le lynchage de trois hommes et une femme qui avaient été vus descendant d’un "vaisseau de nuage".

- En 919, en Hongrie, pendant plusieurs semaines de nombreux objets lumineux apparaissent dans le ciel.

- En 927, à Reims, de nombreux objets apparaissent au-dessus de la ville et sont interprétés comme des signes de l’apocalypse.

- En 966, dans la mer du Japon, un équipage de marchands est réveillé par un cylindre lumineux traversant le ciel à vive allure.

- En 1015, à Tokyo, les rues sont illuminées par 2 objets lumineux dont se séparent plusieurs objets lumineux blancs plus petits. L’observation dure une heure.

- En 1027, En Égypte, des marchands sur le Nil ont vu passer un "grand bâton de feu" au-dessus du Caire.

- 1100, INDE :
Les Vimanas, des machines volantes silencieuses, sont décrits dans les textes védiques.

- En 1104, Wolffart rapporte qu’en Suisse, "des torches ardentes, des traits de feu, du feu volant, furent souvent vus. Et il y avait, proches des étoiles, comme des essaims de papillons et de petits vers ardents de nature étrange. Ils volèrent dans les airs et obscurcirent le Soleil comme auraient fait des nuages".

- En 1113, en Angleterre, un groupe d’ecclésiastiques dans le Hampshire est sidéré de voir un dragon sortir de la mer.

- En 1170, en Angleterre, dans le Sussex, un dragon incroyablement volumineux est observé quittant la Terre pour s’envoler dans les airs. L’air est embrasé de feu par son action et une maison est brûlée.

- Du IXe au XIIe siècle, de nombreuses chroniques en Europe Occidentale et dans les pays nordiques rapportent d’étranges apparitions, dont la plus typique est celle-ci, datant de 1211, dans le Kent : Un vaisseau de nuages apparaît au-dessus de la foule, une ancre est jetée et s’accroche au sol, un "matelot" descend pour la dégager en paraissant "nager dans l’air", on tente de le capturer avant qu’il ne soit récupéré par le vaisseau et la corde coupée. Le forgeron se sert de l’ancre abandonnée pour décorer le lutrin de l’église. "Historia Britonum", "Konungs Skugsia", "le livre de Leinster", "Speculum Regale", "Mirabilla Otia Imperiala", etc...

- 1235, JAPON :
Le 24 septembre au Japon, le général Yoritsume campe avec son armée. Soudain, ses sentinelles observent un curieux phénomène : de mystérieuses sources de lumière vont et viennent, tournoient au sud-ouest, décrivant des boucles, et cela jusqu’au matin. Le général Yoritsume ordonne qu’il soit procédé à un examen scientifique approfondi, et ses collaborateurs se mettent au travail. Il ne leur faut que peu de temps pour dresser leur rapport : "le phénomène est tout à fait naturel. Ce n’est que le vent qui fait remuer les étoiles."

- En 1239, Mathieu de Paris toujours dans son "Historia Anglorum" raconte comment le 24 juillet, en Angleterre, près de la frontière du Pays de Galles, "apparut une grande étoile semblable à une torche qui se leva au sud pour monter dans le ciel en donnant une grande lumière, elle avait la forme d’une grande tête, la partie avant était étincelante et la partie arrière faisait de la fumée et des éclairs. Elle se tourna vers le nord, lentement comme si elle voulait monter jusqu’à un endroit précis dans le ciel".
- En 1254, Mathieu de Paris rapporte dans son "Historia Anglorum" :

Que le premier janvier, "dans la nuit, des moines de Saint-Albans, en Angleterre, virent dans le ciel une sorte de grand vaisseau de forme élégante, très bien équipé et d’une merveilleuse couleur". Que la même année, "à minuit, une chose comme un grand vaisseau, haut dans le ciel serein, fut visible pendant un long temps, jusqu’à ce qu’elle disparaisse lentement".

- En 1269, Martin Cromer dans son "Histoire de Pologne" raconte que le 6 décembre, "au crépuscule, une étrange brillance en forme de croix brillait haut dans le ciel et éclairait la ville de Cracovie".

- 1239, ANGLETERRE, DE MATHIEU DE PARIS :
"Le 24 Juillet 1239 au crépuscule, mais avant l’apparition des étoiles, alors que le ciel était dégagé, clair et serein, une grande étoile apparut. Elle était comme une torche, s’élevant depuis le Sud, et, volant à ses deux côtés, il fut émit vers le ciel une très grande lumière. Il tourna alors rapidement vers le Nord dans l’air, non pas rapidement, ni en fait avec de la vitesse, mais exactement comme s’il voulait aller en haut dans l’air."

- 1254, 1ER JANVIER, DE MATHIEU DE PARIS :
"A minuit dans le ciel serein avec les étoiles qui brillaient et la lune de huit jours, il apparut soudain dans le ciel une sorte de grand bateau, de forme élégante et décoré de couleurs magnifiques. Certain moines de Saint Alban le virent longtemps, et c’était comme s’il était peint de magnifiques couleurs comme un bateau fait de planches, mais finalement il se mit à disparaître."

- 1290, BYLAN, YORKSHIRE DU NORD, CHRONIQUES DE WILLIAM DE NEWBURGHS :
"Alors que l’Abbé et les moines étaient au réfectoire, un objet rond, plat et argenté vola au-dessus de l’Abbaye en causant une grande frayeur."
Le texte est connu sous la dénomination "The Ampleforth Manuscript", il s’agit d’un manuscrit d’époque qui raconte avec des détails impressionants le survol de Byland Abbey dans le Yorkshire par une soucoupe volante, devant les moines médusés, en 1290.

peinture

- 1330, FRANCE , Ces deux tapisseries ont été créées au 14 ième sciècle. Les deux dépeignent la vie de Marie. (ci contre)

  • Des disques en forme de chapeaux peuvent être facilement repérés. Celle de gauche a été peinte en 1330. Celle de droite intitulée "The Magnificat".
  • Les deux se situent à la Basilique Notre-Dame à Beaune, Bourgogne, France.

- FAIT ETRANGE :
Au moyen age, du fait du grand nombre d’observations d’objets volants forcément non identifiés à cette époque, des lois furent écrites pour imposer des amendes à quiconque voyagerait en vaisseau aérien.

Un ancien dessin dans une caverne connu sous l’appellation "la dame blanche de Brandebourg" en Afrique du Sud, montre une femme vêtu d’un pull, de gants, jaretières, collants. Derrière elle on voit un personnage avec une pipe à la main et portant une sorte de casque.

Un autre dessin dans une caverne à Lussac en France montre également des personnages en habits modernes. De plus, bien que le dessin soit effectivement ancien, il est réalisé dans un style qui se situe à mi-chemin du réalisme moderne et de l’Impressionisme.

- 1332, UXBRIDGE, 4 NOVEMBRE, PAR ROBERT DE READING :
"Dans les premières heures de la nuit, on vit dans le ciel au dessus d’Uxbridge en Angleterre, un pilier de feu de la taille d’un petit bateau, pâle, de couleur livide. Il s’éleva depuis le Sud, traversa le ciel en un mouvement lent et grave, et partit au Nord. Au devant du pilier, une flamme ardente et rouge jaillisait avec de grands rayons de lumière. Sa vitesse augmenta et il vola à travers l’air."

peinture

- 1350, Yougoslavie, Au XIVe siècle, sur une fresque du "Monastère Visoki Decanni à Detjani au Kosovo, ", et intitulée "La Crucifixion". On peut voir deux personnages dans deux objets volants l’un poursuivant l’autre.

- En 1388, Henri Knighton dans sa "Continuation of the Chronicle of Leicester", rapporte qu’"un feu dans le ciel, comme une roue tournoyante et embrasée, ou un baril circulaire de flammes, émettant du feu d’en haut, et d’autres en forme de longs rayons ardents, furent observés".

peinture

- 1490, L’Assomption de Marie au ciel. Toujours ces mêmes vaisseaux qui les accompagnent. Cette fois-ci c’est une flotte au complet. Pas mal pour l’époque , considérant que les vaisseaux ressemblent drôlement aux avions "furtifs" des USA.

- 1492, 11 OCTOBRE 22:00 :
On apprends dans "la Vie et les Voyages de Christophe Colomb" : Christopher Columbus et Pedro Gutierrez, sur le pont de la Santa Maria, observèrent "une lumière brillante à une grande distance". Elle disparaissait et réapparaissait dans la nuit, se déplaçant de haut en bas, "dans des rayons soudains et intermittents". Elle fut vue quatre heures avant que la terre Américaine ne fut vue, et Colomb l’avait interprêté comme une signe qui annonçaient que la terre était proche.

peinture

- 1496, FRANCE, dans "L’Annonciation"
conservé à la Galerie Nationale de Londres, Carlo Crivelli ( 1430-1496 )
a remplacé l’Archange Gabriel par un "OVNI" qui lance un rayon lumineux sur le "chacra" de la couronne de la Vierge.

Souvent de par le passé les "anges" ont été mépris pour des "Objets Lumineux" venu du ciel, les "Envoyés", les "Messagers" des Dieux ou de Dieu

En jouant un peu avec PhotoShop et en obscurcissant l’image on se rend compte des détails de la jante sous l’OVNI et dans le centre certains détails (moteur à propulsion ?).
Non mais, qu’elle imagination surtout quand on a pas vu les films d’Hollywood !


RENAISSANCE :


peinture

- 1397-1475, Dans "La Thébaïde" ( de Paolo Ucello ),
on voit au centre de la scène un objet de forme discoïde surmonté d’une coupole, peint en mouvement.


- 1406-1469, ( Sur la toile de Filippo Lippi )
ou Domenico Ghirlandino, "La Vierge et Saint-Jean enfant", conservé au Palazzo Vecchio, un homme et son chien observent attentivement un objet sombre semblant émettre des rayons lumineux.

Les détails qu’on voit dans l’agrandissement de cette toile sont ahurissants.
On dirait un "spoutnik" russe avec une orifice sous l’OVNI et des protubérances comme des tuyères.
l’étoile ou soleil avec des rayons sur l’épaule de la vierge est très intriguant ...et un symbole réservé aux initiés "solaires". peinture

- 1528, SIEGE D’UTRECHT, HOLLANDE :
Une vision "étrange et cruelle" vint dans le ciel, qui terrifia les habitants et donna à l’ennemi à penser qu’il allait emporter la ville. Cela avait la forme d’une croix bourguignonne juste au dessus de la ville, haut dans le ciel, de couleur jaune, et "effrayante au regard".

- 1554, 10 MARS, FRANCE :
Il apparut entre 18 et 20 heure, près de la Lune, un feu brûlant, émettant un grand bruit, de ce qui semblait être la point d’une lance, tournant deci delà, de l’Est à l’Ouest, en jetant des flammes de tout côtés.

- 1561, NUREMBERG, ALLEMAGNE :
Une bataille aérienne entre ovnis à lieu est une gravure en témoigne.

- 1566, BALE, SUISSE :
Un grand nombre d’ovnis circulaire est comtemplé par les habitants médusés. Une gravure en témoigne.

- 1600, Bonaventura Salimbeni (1567-1613)
a peint ce tableau baptisé "La Glorification de l’Eucharistie" visible à San Pietro dans l’église de San Lorenzo.
On peut y voir l’Esprit Saint représenté sous la forme d’une sphère munie de 2 antennes. Un autre "spoutnik".
Machine à voyager dans le temps peut-être ? Ces vaisseaux sont capables de tout...

peinture

on a été jusqu’à représenter Jésus en fusée. C’est vraiment une "superstar" tout comme le russe Tito, il a bien mérité de se promener en module. Et les deux personnages avec des auréoles à ses côtés qui se tiennent debout sur des coupoles ou disques "anti-gravitationnels" ? Je me demande bien qu’elle est l’histoire derrière ce dessin.Au 15 ième sciècle à Kiev.

- 1643, 11 MARS, ANGLETERRE, PAR LE CHRONIQUER JOHN EVELYN :
"Je ne dois pas oublier ce qui nous a éberlué la nuit précédente, un nuage brillant dans les airs, dune forme ressemblant à celle d’un sabre, la pointe dirigée vers le Nord. C’était aussi clair que la Lune, le reste du ciel étant serein. Cela a commencé à 23:00 dans la nuit et n’a pas disparu avant une heure du matin, et cela fut fut par tous dans le Sud de l’Angleterre."

- 1645-1727, tableau conservé au Fitzwilliam Museum de Cambridge, une institution qui appartient à la même ’fraternité’. "Le Baptème du Christ", peint en 1710 par , ( Aert De Gelder ), disciple de Rembrandt, décrivant Jésus illuminé par des faisceaux lumineux issus de l’Esprit Saint en forme de disque gris. ***

JPEG - 12.7 ko
HAMBOURG

- 1697, HAMBOURG, ALLEMAGNE :
- Observation illustrée de deux "roues lumineuses".

- XVIIe siècle, Dans l’une des plus vieilles églises de Russie, à "Svetitskhoveli", en Géorgie, on peut voir cette étonnante fresque, de chaque côté de la croix, on peut distinguer deux objets volants à l’intérieur desquels deux visages regardent la scène de la crucifixion.




Publicité :

Répondre à cet article

[ Forum ] de l'article

5 Messages de forum

recherche avancee

Sommaire de l'article:

5 commentaires

  • Décembre 2006 :
  • Août 2007 : Hor
  • Octobre 2007 :

Tag's de l'article

RETROLIENS

21

Recommandations

Informations : Le Player Flash de Macromédia est nécessaire pour voir les vidéos.
Si vous ne voyez pas les vidéos, téléchargez le player ici : flash player

Optimisation du site :
Plus d'info » Ce site Web est optimisé pour les navigateurs conformes aux normes issues du W3C.
Le W3C est un rassemblement d’entreprises et institutions présentes dans tous les pays du monde.
Le W3C a publié plus d’une quarantaine de recommandations depuis 1994.